En route, de Rio à Tokyo

Championnats du Monde de natation: Le bilan tricolore

Publié le 20/07/2015 dans la catégorie Resultats-et-analyses

Alors que les portes se sont refermées sur le Championnat du Monde de natation de Glasgow, il est temps de présenter le bilan tricolore. Avec 4 médailles, on est en dessous des prévisions, mais on a vu aussi de bien belles choses encourageantes pour Rio.

Les qualifiés pour Rio

Une médaille d'or ou d'argent étiait synonyme de quotas pour Rio. C'est chose faite pour 2 de nos nageurs.

Charles Rozoy remporte la médaille d'argent sur 100 M Papillon. Il lui manque 1.5 seconde pour l'or qu'il va devoir gagner à l'entraînement cet hiver. Le fossé est assez important avec les autres protagonistes de la discipline pour que l'on puisse dire que la médaille paralympique est largement atteignable. Sur 50 M Nage libre, en prenant la 6ème place, le Dijonnais s'est annoncé comme un sérieux prétendant à la médaille paralympique. Il ne lui manque pas grand chose. Enfin, sur 200 M 4 Nages, qui n'est pas trop sa tasse de thé, il a fait l'effort de se qualifier pour la finale et prend la 7ème place à 8 secondes du podium ce qui est assez important.

Elodie Lorandi doit être déçue par sa deuxième place sur le 400 M Nage libre, habituée qu'elle est par les titres internatioanaux sur la distance. Oui mais voilà, la Canadienne Aurélie Rivard est venue bouculer la hièrarchie cette année, en battant record d'Amérique sur record d'Amérique pendant toute la compétition. Piquée dans son orgueil, nul doute qu'Elodie va tout mettre en oeuvre pour inverser la tendance au Brésil. Sur le 100 M Nage Libre, on a toujours cru à la médaille qu'elle manque pour 12 petits centièmes. La situation est simple sur la distance et ne devrait pas trop évoluer avant Rio, elles sont 4 filles en 1.2 seconde ce qui promet une belle bagarre dans les bassins auriverde avec une médaille tricolore au bout? Même chose sur 50 M Nage Libre où le niveau est encore plus dense. Elodie prend la 6ème place d'une course où tout les compteurs seront remis à zéro à Rio, avec de belles chances de médaille.

Ils confirment

David Smetanine repart d'Ecosse avec 2 médailles de bronze qui viennent enrichir son déjà gros palmares. Blessé en tout début de saison, on craignait que le Grenoblois soit un peu juste. Finalement cela donne 2 belles médailles de Bronze sur 50 M Nage libre et 100 M Nage libre dans une catégorie où la jeunesse semble prendre le pouvoir. David se battra d'arrache-pied jusqu'aux Jeux pour contrarier leurs objectifs. Sur le 200 M Nage Libre, un trou semble s'être creusé (peut-être à cause de cette préparation tronquée) avec le podium, mais la 5ème place est solide et laisse envisager de bien belles choses. Enfin, il prend une anécdotique 7ème place sur 50 M Dos à 5 secondes du podium.

Anita Fatis : 4 épreuves, 4 quaifications en finale (elle ne courra pas celle du 100 M Nage Libre). Malheureusement, comme nous nous y attendions, il lui a encore manqué ce petit plus pour une médaille mondiale qu'elle mériterait tant à la vue de son investissement sur et en dehors des bassins. A Rio, on devrait toutefois la retrouver, en espérant que le sort lui accorde une petite chance...

La révélation

Théo Curin est la révélation tricolore de ces championnats. Enfin, pas tout à fait pour le milieu de la natation française qui savait que ce jeune homme (15 ans!!!!!) était capable de bien faire. 3 qualifications en finale sur 4 épreuves. A la clé une très prometteuse 4ème place sur le 200 M Nage Libre, une 7 ème sur le 50 M Nage Libre et une 6ème pour finir la semaine sur le 100 M Nage Libre. Même s'il ne reste qu'un an avant Rio et que cela peut paraître présomptueux de notre part, on imagine bien Théo sur un podium l'été prochain car il va continuer de progresser c'est certain. En plus, il a pris énormément de plaisir à nager en terre Ecossaise et ça c'est très bon signe.

Elles restent dans le coup

Anaelle Roulet prend la 8ème place finale du 400 M Nage Libre ce qui n'est pas tout à fait au niveau de ses objectifs. Il va falloir qu'elle travaille encore et encore pour venir embêter les cadors de la discipline. Paradoxalement, son meilleur résultat est une 6ème place sur le 100 M Dos à seulement 2.5 secondes du podium. Et si c'était là la médaille paralympique qu'il fallait aller chercher? Elle n'a pu se qualifier pour les finales du 50 M Nage Libre et du 100 M Nage Libre. A revoir donc, mais le potentiel est là.

Stéphanie Douard s'est qualifiée pour les finales du 100 M Brasse où elle prend une belle 5ème place et sur 100 M Dos qu'elle termine à la 8ème place. Ces résultats sont ceux attendus, mais il va falloir mettre les bouchées doubles à l'entraînement pour franchir le cap des podiums. Nous sommes sûrs qu'elle est capable de le faire. Elle a été éliminé du 200 M 4 Nages à la plus mauvaise place: 9ème! Ca passera sans doute à Rio.

Le bilan par nation

Avec 2 médailles d'argent et 2 de bronze, la France termine au 25ème Rang du tableau des médailles, il a clairement manqué 2 titres pour être à la hauteur des attentes fédérales. Ce qui est très intéressant par contre, c'est que tous nos nageurs ont pris part à des finales et que tous ont fleurté avec le podium ou peuvent espérer une médaille à Rio.

Ce sont les Russes sans suspens qui ont dominé la compétition devant les Ukrainiens et les Etats-Unis. On remarquera aussi que les Brésiliens en natation aussi, arriveront lancés aux Jeux avec 25 médailles.

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Champions du Monde

Publié le 10/07/2017 dans la catégorie Résultats et analyses

Derniers entraînements à Panorama : Les espoirs français

Publié le 04/03/2015 dans la catégorie News

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²