En route, de Rio à Tokyo

La Belgique s'impose

Publié le 25/08/2015 dans la catégorie Resultats-et-analyses

Jour 4 – La Belgique libérée

 

Hier soir nous parlions avec Kevin Vanderborght et nous le sentions un peu défaitiste et surtout très déçu de ne pas avoir réussi à concrétiser ses occasions. Et bien il semblerait qu'il ait retrouvé son sens du but pendant la nuit !

 

En effet il fait partie des buteurs du jour. La Belgique s'impose face à la Grèce par deux buts à zéro (dont un marqué par le Wayne Rooney Belge). Dès la première mi-temps la Belgique prends les choses en main et maîtrise le ballon, les Grecs n'arrivent pas a mettre la défense Belge en danger, notamment grâce à un David Dortu impérial en défense, a tel point qu'il s'est permis quelques monté en attaque qui aurait bien pu s'avérer payante. Les Red Wolves enchaînent les actions et occasions de but sans pour autant réussir à concrétiser. Les deux équipes se retrouvent donc à la mi-temps sur un score nul et vierge.

 

La seconde mi-temps sera un véritable récital Belge. Les Red Wolves mettent la pression dès les premières minutes et ça paye ! Après avoir pressé le bloc défensif Grecs et mis le gardien sous pression, les Belges obtiennent un penalty suite à une erreur du gardien, qui est sorti de sa zone. C'est un Kevin Vanderborght revanchard qui se présente au point de penalty et cette fois il ne tremble pas, une frappe puissante au ras du montant gauche et la Belgique mène 1-0 !

La suite ne fait que confirmer l'impression de supériorité des pensionnaires du championnat de France, ils ne lâchent plus le ballon et Alexandre Wespes s'offre un slalom dans la défense grecque, avant de frapper au but pour inscrire le second but de la partie. Belgique 2 Grèce 0. La fin de la mi-temps restera à l'avantage des Red Wolves qui vont gérer leur avance.

 

La Belgique s'offre donc sa première victoire en compétition internationale.

 

Demain place au Bleus qui affronteront l'Espagne, un match qui ressemble a une finale, une victoire et la France sortira en tête de son groupe, une défaite et... On préfère ne pas y penser.

 

Kevin d'ERPR

credit photo : Red Wolves Facebook

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte
bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²