En route, de Rio à Tokyo

Lucas Mazur: L'avenir du Parabadminton français

Publié le 05/12/2014 dans la catégorie Interviews

Nous avons eu la chance de pouvoir interviewer le grand espoir du parabadminton français en la personne de Lucas Mazur, mais peut on parler d'espoir pour un jeune homme déjà champion d'Europe de sa discipline.

Retour sur un début de carrière prometteur.

 L'interview 

En Route Pour Rio (ERPR) : Bonjour Lucas, pouvez-vous nous expliquer comment vous êtes arrivé au parabadminton ?

Lucas Mazur : J'ai découvert le badminton au collège en cours de sport. J'ai ensuite continué en U.N.S.S. et en club. Le badminton m'a tout de suite plu et j'ai eu la chance d'être accueilli dans le club de Colomiers qui organise ce Week-End les premiers championnats de France de la discipline.

Ce club m'a toujours encouragé à progresser et m'a soutenu toutes ces années.

ERPR : Vous avez donc débuté avec des joueurs valides ?

Lucas Mazur : Effectivement, ce n'est qu'après trois ans de pratique que j'ai découvert le parabadminton par l'intermédiaire de mon entraîneur.

Je m'entraîne encore avec les valides pour faire progresser mon niveau, parce que le parabadminton n'est pas encore assez développé pour que je puisse trouver des adversaires du niveau mondial.

Je fais les compétitions inter-clubs avec mon club actuel du CES Tours avec l'équipe valide.

Espoir? Plus que ça!

ERPR : Vous avez remporté le titre de Champion d'Europe cette année. Etait-ce une surprise pour vous ou juste la confirmation que vous êtes au top niveau européen ?

Lucas Mazur : J'avais pu déjà juger de mon niveau aux championnats du monde 2013, et j'avais beaucoup progressé en valides dans les classements durant les 8 mois entre les deux compétitions. Tout cela m'a permis d'arriver ambitieux aux championnats d'Europe. L'objectif, en accord avec ma coach nationale était un podium pour confirmer ma progression.

ERPR : Qu'est ce que représente ces championnats de France pour vous ?

Lucas Mazur : C'est tout d'abord un très grand plaisir de revenir dans mon ancien club de Colomiers qui continue encore à me soutenir aujourd'hui.

C'est aussi une très grande joie de sentir que notre sport évolue avec l'aide de la Fédération Française de Badminton qui fournit un super travail avec la Ligue Midi-Pyrénées pour organiser ces championnats.

En Route Pour Tokyo

ERPR : Le badminton va devenir paralympique en 2020. Est-ce que c'est un objectif très lointain, ou est ce que vous y pensez régulièrement ?

Lucas Mazur : Forcément c'est dans un coin de ma tête, j'aurais 22 ans et j'aurais beaucoup progressé, je devrais être au Top de ma carrière, enfin je l'espère. C'est du long terme, mais ça me motive tous les jours pour aller m'entraîner et continuer à m'améliorer.

ERPR : Pensez-vous faire du Badminton votre métier ?

Lucas Mazur : J'essaie à l'heure actuelle de passer des diplômes pour grimper les échelons et devenir entraîneur de Badminton mais le chemin est encore long.

ERPR : Que peut-on vous souhaiter pour ces championnats de France ?

Lucas Mazur : Tous d'abord participer à une très belle fête pour cette première. Ensuite, chacun a ses objectifs sportifs comme tout compétiteur. Je sais que dans ma catégorie, nous allons être 8 badistes de très bon niveau. Je suis très motivé pour remporter ce premier titre, mais je préfère rester prudent et sur mon objectif de podium.

ERPR : Un dernier mot ?

Lucas Mazur :Je tenais absolument à remercier la Fédération et l'association France Parabadminton qui font énormément de choses pour nous et notre sport.

 

Nous remercions beaucoup Lucas pour sa disponibilité et sa gentillesse tout au long de notre entretien.

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Souvenirs de Championnat

Publié le 31/03/2015 dans la catégorie News

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²