En route, de Rio à Tokyo

Guilherme Santana : Au service de Terezinha

Publié le 08/12/2014 dans la catégorie Interviews

Après notre rencontre avec l'immense championne Terezinha Guillermina, Silaine nous emméne aujourd'hui à la rencontre de son guide de toujours Guilherme Santana.

Découverte de celui qui ne lâche jamais son athlètes, avec des réponses rapides et efficaces, tout comme lui sur la piste.

L'interview

En Route pour Rio (ERPR) : Comment un athlète valide de bon niveau rencontre t-il une athlète handisport pour former une équipe sur la piste?

Guilherme Santana : Ma grande victoire est de partager la joie avec quelqu'un, que la personne soit heureuse et donc pourquoi ne pas aider?

ERPR :A titre individuel, quelles sont meilleures performances sur le sprint et le sprint long?

Guilherme Santana :Mes meilleurs performances sont sur les épreuves de vitesse.

Une relation forte aves son athlète

ERPR :Guidez-vous pour d'autre athlète que Terezinha?

Guilherme Santana :Non je suis guide uniquement pour Terezinha

ERPR : Comment avez-vous fait pour être aussi performant avec Terezinha? Vous êtes le "couple" le mieux synchronisé de la planéte.

Guilherme Santana :Terezinha avait besoin d'un guide, elle habitait la même ville que moi, je pense que c'est cela qui a fait fonctionner notre duo.

ERPR :Votre partenaire sur la piste est très enthousiaste, est-ce que cela vous gêne dans votre concentration?

Guilherme Santana :D'aucune façon! Je dois juste être détendu et faire de mon mieux. Souriant et content de participer à la course.

ERPR : Sur la piste, qui "commande" Térézinha ou vous?

Guilherme Santana :C'est Terezinha qui dicte le rythme de la course.

ERPR : Quel est le rythme d'entraînement ensemble d'une équipe comme la votre?

Guilherme Santana :Du lundi au samedi

Et les français?

ERPR : A Lyon, on vous a vu assez proche des handisportifs français. Y a t'il une raison à cela?

Guilherme Santana :J'aime tout le monde. J'aimerais apprendre le français pour être capable de parler avec eux.

J'aime bien JB (Jean Baptiste Alaize), Gautier Simounet, Arnaud Assoumani

Guilherme Santana et le Brésil

ERPR : Que peut penser un athlète brésilien à l'idée de courir la compétition la plus importante sans doute de sa carrière chez lui au Brésil?

Guilherme Santana :Je ne pense jamais à ça.

ERPR : Le sport au Brésil est une vraie institution, pensez vous que le handisport y soit à sa juste place?

Guilherme Santana :Je pense, qu'il y a encore beaucoup de choses à faire.

ERPR : Avez vous suivi la dernière coupe du Monde de Cécifoot avec la victoire de vos compatriotes?

Guilherme Santana :J'ai regardé quelques débuts de match. Puis j'ai suivi les émissions sportives et les journaux.

 

Nous remercions Guilherme pour ses réponses et Silaine pour avoir jouer les "entremetteuses" et traductrice.

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte
bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²