En route, de Rio à Tokyo

Résumé de la quatrième journée

Publié le 12/09/2016 dans la catégorie Resultats-et-analyses

La journée de ce dimanche 11 septembre fut belle pour l’équipe de France, qui y a récolté 4 médailles de bronze. Les premiers à ouvrir le compteur étaient Perle Bouge et Stéphane Tardieu, en aviron, en double sculls mixte. Ils étaient suivis par la parathriathlète Gwladys Lemoussu, médaillée en PT4. Nouveau sport au programme paralympique, Lemoussu rentre donc dans l’histoire en devenant la première médaillée paralympique tricolore dans cette discipline. Pierre Fairbank (athlétisme) apportait une nouvelle breloque sur le 400 m T53. La journée se terminait avec Florian Merrien (tennis de table) qui battait, en petite finale de la Classe 3, l’Allemand Bruchle en cinq manches. Malgré trois balles de matchs ratés au 4e set, le français ne tremblait pas dans la manche décisive.

Merrien n’était pas le seul pongiste en lice hier. Ils étaient six. La journée commençait par la défaite en ¼ de finale de Mateo Boheas (C10), tombé avec les honneurs contre le numéro 1 mondial Polonais Chojnowski. Quelques minutes plus tard, Thu Kamkasomphou assurait à la France une nouvelle médaille, grâce à sa victoire en ½ finales sur Josephine Medina (PHI) en trois sets secs. Merrien était ensuite battu au même stade de la compétition par l’Allemand Schmidberger, en 5 manches. Mais on connait la suite de l’histoire …

Les Classe 2, Fabien Lamirault et Stéphane Molliens, rêvaient d’une finale 100 % tricolore. On s’est mis à y croire lorsque les deux hommes remportaient leur premier set respectif. Malheureusement, Stéphane Molliens allait subir un coup du sort contre Czuper (POL), le dossiser de son fauteuil se brise et le Français s’inclinait en 4 sets. Il rencontrera donc en petite finale Suchanek (RTC), qui subissait la loi de Lamirault. Ce dernier permettait ainsi à la France d’assurer une nouvelle breloque. Maxime Thomas (C4), dernier français engagé en ½ finales, aurait pu le faire également face au Turc Ozturk. Menant 2 sets à 1, Thomas se faisait rejoindre et battre. Il disputera également le bronze.

L’équipe de France de tennis a aussi brillé sur les courts. Seule Charlotte Famin s’inclinait – logiquement – contre Marjolein Buis (NED), 6/2-7/5. Côté masculin, ce fut un sans-faute. Stéphane Houdet (6/1-/6/2 contre Phillipson – GBR), Michael Jeremiasz (6/1-6/2 contre Nemeth – HUN), Frederic Cattaneo (5/7-6/2-7/6 contre Im – CRS) et Nicolas Peifer (6/2-6/2 contre Rydberg – USA) rejoignaient ainsi les 1/8emes de finales du simple. En double, Cattaneo/Jeremiasz (6/3-6/1 contre Olsson/Wallin - SUE) et Houdet/Peifer (6/0-6/2 contre McCarroll/Phillipson – GBR) se qualifiaient pour les ¼ de finale.

Sur le stade d’athlétisme, Nantenin Keita disputait la finale du 100 m T13. Malgré un temps proche de son record personnel (12’36’’), elle échouait à la 5e place. Sur 100m T34, Sébastien Mobré terminait 4e de sa série, obtenant son ticket pour la finale. Ce ne sera pas le cas d’Alex Adelaide (400 m T54), loin à la 6e place.

Les basketteuses françaises vont finalement poursuivre leur route en ¼ de finale. Hier, il fallait gagner contre l’Algérie. Les Bleues ont répondu présentes en les dominant largement (72-33), malgré un mauvais dernier quart-temps.

En équitation, les épreuves ont commencé hier avec les Grades III et Ib. Trois tricolores étaient engagés : Louise Studer (9e) et José Letartre (7e) en Grade III, Céline Gerny (6e) en Grade Ib. La France occupe la 2e place provisoire de l’épreuve par équipes. La journée fut courte pour Brigitte Duboc et Eric Guerin, nos tireurs à l’arc, éliminés par l’Iran dès les 1/8emes de finale de l’épreuve par équipes en Recurve. Pour terminer, notons la 5e place d’Elise Marc en triathlon, PT 2.

 

Thibaud Delafosse pour ERPR

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte
bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²