En route, de Rio à Tokyo

Quand Elias Semaan interview Yannick Ifebe

Publié le 08/11/2016 dans la catégorie Interviews

 

Elias Semaan notre champion Libannais et Yanniick Ifebe se déplaçaient ce weekend en compétition, quelques heures de route qui ont permis au premier d'interviewer pour nous le second.

 

 


Elias Semaan : Bonjour Yannick, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Yannick Ifebe : Je m’appelle Yannick Ifebe j’ai 24 ans et j’ai fait partie de l’équipe de France d’escrime handisport qui était à Rio cet été.


Elias Semaan : Comment se sont passés ces jeux ?

Yannick Ifebe : C’était une très grande expérience pour moi, puisque c’était mes premiers jeux, avec la plus belle des médailles par équipe, le titre paralympique ! Même si j’espérais faire mieux en individuel, repartir avec un titre pour mes premiers jeux restera un grand moment.


Elias Semaan : Comment tu as commencé l’escrime ?

Yannick Ifebe : J’étais en centre à Saint-Jean de Dieu à Paris, il y avait une journée de démonstration de plusieurs sports, et l’escrime m’a tout de suite plu, depuis je n’ai jamais arrêté.


Elias Semaan : Tu peux nous détailler ton parcours depuis que tu as commencé l’escrime ?

Yannick Ifebe : Au début c’était un loisir, mais depuis ma sélection pour les championnats d’Europe en 2014 à Strasbourg j’ai commencé à faire plus de compétitions et de stages avec l’équipe de France ce qui m’a amené à me qualifier pour Rio.


Elias Semaan : Comment arrives-tu à concilier projet professionnelle et projet sportif ?

Yannick Ifebe : J’ai finis mes études de droit l’an dernier (master 2 Politique publique et développement), à la suite de ca le ministère de la défense m’a proposé un contrat via l’armée, que je ne remercierais jamais assez, qui m’a permis de me libérer du temps, ainsi qu’une assurance financière, pour les différentes compétitions sélectives, les stages et les entrainements.


Elias Semaan : Comment se passent tes entrainements ?

Yannick Ifebe : Je m’entraine à raison de 3 fois par semaine, entre deux clubs, le CSINI (Cercle Sportif de l’Institut National des Invalides) et le Clichy escrime.

Au CSINI je m’entraine qu’avec des tireurs handis, et Clichy a ouvert une section handisport étant donné que le maitre d’armes du club est aussi entraineur national ça facilite les choses.


Elias Semaan : Pour finir quels sont tes objectifs à moyen et long termes au niveau de l’escrime ?

Yannick Ifebe : Je m’entraine pour les championnats du monde de 2017, et les différentes coupes du monde à venir, qui vont arriver très vite. Et si je réussis à me qualifier pour Tokyo l’objectif est de garder le titre par équipe, si j’y suis, et de prendre ma revanche en individuel où j’espère ramener une médaille.



Elias Semaan pour ERPT

Credit Photo : Yannick Ifebe

Crédit Graphique : Deborah Longuet

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

La France Championne du Monde

Publié le 15/02/2017 dans la catégorie Résultats et analyses

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²