En route, de Rio à Tokyo

Les championnats du Monde de parabadminton auront lieu en Corée du Sud

Publié le 16/11/2016 dans la catégorie Evenements-a-venir

La nouvelle est tombée, l'organisation des Championnats du Monde 2017, 11 èmes du nom de parabadminton a été confié à la ville d'Ulsan en Corée du Sud et auront lieu au mois de Novembre. Qui mieux que Lucas Mazur pouvait nous éclairer sur ce choix ? En tout cas, nous en avons discuté ensemble, et nous pouvons vous affirmer qu'il est déjà à fond (remarquez il est toujours à fond…).

Tout d'abord pour situer Ulsan sur une carte il faut que vous regardiez au Sud Est de la Corée du Sud au bord de la Mer du Japon. Petite bourgade bien sympathique d'environ 1 million d'habitant, elle est connue de par le monde pour être le berceau de Hyundai le fabricant de voitures mais aussi et on le sait moins de bateaux.

En concurrence avec un dossier chinois (« cela aurait été aussi une bonne nouvelle si les chinois avaient été choisis » selon Lucas), les Sud Coréens vont accueillir pour la deuxième fois ces mondiaux après ceux de 2009 à Séoul. Ce sera une découverte pour tous les parabadistes non coréens : « Ils n'ont jamais organisé d'Open, donc on part un peu dans l'inconnu même si on sait que ce sera bien organisé » précise le n°1 mondial.

La première répercussion positive de ce choix, sera un niveau exceptionnel de pratique puisque tous les asiatiques devraient faire le déplacement. Pour le dernier opus en 2015 à Stoke Mandeville (GBR) 234 parabadistes de 35 pays avaient participé. On s'attend du côté de la fédération internationale à exploser les chiffres : « En Angleterre, il n'y a avait pratiquement pas d'asiatique, le déplacement coûtait trop cher. Et le parabadminton n'était pas encore officiellement un sport paralympique. Là tout le monde risque d'être présent, il va falloir être prêt à tout donner, à élever le niveau de jeu. Ce sera une vraie première étape vers les Jeux de Tokyo » estime Lucas.

En tout état de cause, tout le milieu du parabadminton est impatient de vivre l'expérience : « Quand on pense bad' en Asie, on pense à la Chine, à l'Indonésie, la Malaisie ou encore la Thaïlande, mais la Corée du Sud est également un vrai pays de Badminton, avec de très bon joueurs. J'ai hâte de découvrir ça ».

Pour nous aussi ce sera une première possibilité de vivre une compétition asiatique depuis nos fauteuils et d'expérimenter le décalage horaire (+ 8 heures en Corée).

 


 

 

Fabien d'ERPR

Crédit Graphique : Déborah Longuet

Crédit Photo : Lucas Mazur

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Arthur Bauchet sera a fond sur chacune des courses

Publié le 26/07/2017 dans la catégorie Interviews

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²