En route, de Rio à Tokyo

Stéphane Houdet joue gros aux Masters

Publié le 30/11/2016 dans la catégorie Evenements-a-venir


Les masters de simple se déroulent à Londres jusqu'au 3 décembre prochain. Au programme de ce tournoi venant clôturer une longue saison, les 8 meilleurs mondiaux s'affrontent dans un premier temps dans un groupe de 4 dont les deux premiers se qualifient pour les demi-finales, puis la finale.
Cette année chez les garçons, en plus du prestigieux titre, la place de numéro 1 mondial risque de se jouer entre Stéphane Houdet en pole position et Gordon Reid, le britannique récent champion paralympique.



Les Poules

Poule 1 : Stéphane Houdet (Fra), Joachim Gérard (Bel), Nicolas Peifer (Fra) et Alfie Hewett (GBR)

Sympa cette poule, déjà qualifiée de poule de la mort par les observateurs londoniens. Le numéro 1 mondial, Stéphane Houdet donc, devra faire face au tenant du titre, le Belge qui l'a battu à Rio pour le match de la médaille de bronze, à l'autre tricolore Nicolas Peifer avec qui il a gagné le titre paralympique en double et le petit nouveau qui monte Alfie Hewett, médaillé d'argent en simple au Brésil. Bref, beaux matchs à suivre mais bien malin qui pourra dire qui en sortira vainqueur ! Bien entendu, avec notre chauvinisme habituel on mettra un petit billet sur Stéphane Houdet dernier vainqueur français des masters en 2011.

 

 

Poule 2 : Gordon Reid (GBR), Gustavo Fernandez (Arg), Michael Schiffers (Ned) et Stefan Olsson (Sue).

Une poule à priori plus déséquilibrée avec un Gordon Reid semblant inarrêtable en cette fin de saison. Le champion paralympique devrait dominer son groupe avec Gustavo Fernandez en challenger numéro 1.

Chez les dames, on ne prend pas grand risque en affirmant que ce sera une néerlandaise qui l'emportera. En effet, depuis la création des masters en 1994, un seul titre a échappé aux « oranges » et comme en plus elles sont 4 dont les 2 meilleures mondiales….

Les Poules

Groupe 1 : Jiske Griffioen (Ned), Yui Kamiji (Jap), Sabine Ellebrock (Ger) et Lucy Shuker (GBR)

Qui pourra arrêter Jiske Griffioen numéro 1 mondiale, championne paralympique et sur un nuage ? Dans la poule a priori personne. La Japonaise Yui Kamiji, si elle est à son meilleur niveau devrait elle aussi sortir de la poule.

Groupe 2 : Anniek Van Koot (Ned), Marlolein Buis (Ned), Jordanne Whiley (GBR) et Didie De Groot (Ned)

Pas de souci a priori pour Anniek Van Koot, très solide numéro 2 mondiale et dauphine de sa compatriote à Rio. On mettra aussi une grosse pièce sur Marjolein Buis pour la deuxième place qualificative.

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Capture d'écran IPC

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

kevin Lefebvre et le foot fauteuil

Publié le 07/03/2016 dans la catégorie Interviews

Retro 2014: Championnats du Monde de Cécifoot B1

Publié le 30/12/2014 dans la catégorie News

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²