En route, de Rio à Tokyo

Benjamin Daviet démarre la saison en fanfare

Publié le 19/12/2016 dans la catégorie Interviews

Trois courses étaient au programme pour Benjamin Daviet à Vuokatti (Fin) pour cette première étape de la Coupe du Monde 2016-2017. Trois podiums sont venus récompensés l'investissement de l'entraînement dont une superbe victoire sur le 5 Km de fond.
Retour sur une semaine qui ne fut pas un long fleuve tranquille.

ERPT : Première péripétie avec l'absence des russes, comment as-tu géré cela ?
Benjamin Daviet : Ca fait drôle dans un premier temps. Il n'y avait pas le bruit qu'ils font généralement, c'était un peu déstabilisant. On s'est surtout dit qu'on devait en profiter et être devant, sinon ça a aurait été un échec.

ERPT : 1 ère course, le biathlon avec le 6 km où tu prends la troisième place dans des conditions un peu particulières ?
Benjamin Daviet : Oui j'étais malade. Si le tir a été plutôt propre avec un 9/10, et que j'avais de bonnes sensations en ski, j'ai eu un peu de mal à bien respirer et à ce niveau là, si on est pas en pleine forme, ça ne passe pas. Alors me retrouver troisième dans ces conditions c'était pas mal.

ERPT : 2ème épreuve de biathlon avec le 12,5 Km et une nouvelle troisième place à la clef
Benjamin Daviet : Autant sur le court j'étais satisfait autant sur cette course je suis très déçu. Je partais pour la gagne avec de bonnes sensations sur les skis. Je me suis mis la pression tout seul sur le pas de tir. J'ai voulu trop bien faire, j'ai passé beaucoup de temps sur le tir, et au final je fais un mauvais 16/20 qui me condamne à voir les autres s'envoler. C'est ma déception de la semaine.

ERPT : Pour finir, tu remportes le 5 Km en fond, une satisfaction ?
Benjamin Daviet : Sur ce format très court, je savais que je pouvais briller. Il suffit d'être à fond tout le temps (sourire). C'est une belle victoire qui confirme que je suis dans les clous pour la saison.

ERPT : Quel bilan tires tu de cette semaine finlandaise ?
Benjamin Daviet : Plutôt positif, même s'il faut que je sois mieux sur le biathlon. Mon gros objectif de la saison est, en plus des championnats du monde,  de prendre le globe de cristal du Biathlon, une récompense qui me manque. Il va falloir que je travaille encore et toujours le tir pour ne pas reproduire la boulette du 12,5 Km, sinon physiquement ça à l'air d'aller.

ERPT : Quel est ton programme pour les prochains jours ?
Benjamin Daviet : Je reprends l'entraînement demain (Lundi 19 Décembre) avec une grosse charge. Je vais sans doute aller à Bressans 3 jours avant d'y retourner le 3 Janvier pour le stage Equipe de France, on va y disputer le marathon avec les valides. Sinon, je vais peut-être faire un biathlon avec les valides vendredi (23 Décembre) histoire de rester dans le rythme.
Ensuite, ce sera tout pour l'Ukraine et les Championnats du Monde avec quelques autres grosses performances j'espère.

 

Fabien Pour ERPT

Crédit Photo : Ski Handisport

 

 

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Arthur Bauchet sera a fond sur chacune des courses

Publié le 26/07/2017 dans la catégorie Interviews

Rétro 2014: Merci Tous Handisport

Publié le 30/12/2014 dans la catégorie News

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique
Be Polar, toute l'actu du polar
Tweet Wall, développez l'interactivité avec votre public
Book-trailers et bandes-annonces animées
JD Admin : un système de gestion de contenu simplifié
Les 25 ans du Groupe Leader
Géode VR : découvrez la réalité virtuelle à Paris

Toute l'actualité de JD²