En route, de Rio à Tokyo

Retour sur les championnats de France de Parabadminton

Publié le 23/01/2017 dans la catégorie Resultats-et-analyses

Ce week-end, à Quimper, se sont déroulés les 4è championnats de France de Parabadminton, et comme le présentait Lucas Mazur, l'événement a été une véritable fête du Parabadminton.

 

 Crédit Photo : France Parabadminton twitter @asso_Frap


Quelques heures seulement après la fin des matchs, Lucas Mazur (N°1 Mondial) nous a confié avoir connu « une grosse ambiance, avec des bénévoles très accueillants ». Lucas a été la star de ces championnats de France, il s'est prêté au jeu des médias et des autographes. Sur le plan sportif, rien d'étonnant Lucas a remporté les 3 titres dans sa catégorie, simple, double et double Mixte (aux cotés de Mathieu Thomas et de Faustine Noël). Il a analysé pour nous la compétition, avec un niveau de jeu « en progression » et un public « présent tout au long de ce week-end.

 

Autre tête de série, Mathieu Thomas, a lui vécu un championnat... disons étrange. En effet Vendredi lors de son premier match mixte le champion d'Europe envoie un gros smash qui va malheureusement blesser sa partenaire Sylvie Goubet (traumatisme crânien). Un geste malheureux et bien évidemment accidentel qui va mettre fin au tournoi mixte pour la Paire. Cet accident a empêché Sylvie « de continuer la compétition et cela m'a beaucoup affecté car c'est un moment important pour elle et qu'elle s'était préparé pour ça. Aujourd'hui (Lundi 23 Janvier), elle va déjà mieux mais à toujours bien mal à la tête. Sa volonté est là et m'a dit qu'elle sera présente l'année prochaine ». Mathieu a été touché par cette mésaventure et c'est sa coéquipière qui va le remotiver le lendemain matin. Mathieu va finalement s'imposer en simple dans son tableau SL3 et en double avec Lucas Mazur. Le champion d'Europe rejoint les propos de Lucas Mazur concernant l'organisation de ces championnats de France « La communication a été formidable pour ces 4e Championnats de France de parabadminton. Les nombreux bénévoles et le club de L'UJAP nous ont offert des conditions idéales pour des merveilleux moments. Un grand merci à eux. La FFBAD était aussi bien présente ce week end et montre son engagement dans la discipline et sa volonté de développer le parabadminton en France avec entre autre la présentation d'un livret d'accueil pour les personnes en situation de handicap destiné au clubs. Tous le monde est en marche pour 2020, alors continuons comme cela et ne relâchons pas les efforts. C'est en se remettant sans cesse en question et en cherchant toujours plus loin que nous ferons de grandes choses. »

 

Crédit Photo : Fédération Française de Badminton, twitter @FFBaD


Tom Numitor, a été notre envoyé spécial spécial à Quimper, via twitter, il nous a envoyé des photos et des messages pour nous tenir informer du déroulement de la compétition. Tom a passé « Un magnifique weekend » et a prit « un grand plaisir à retrouver toute la famille du Parabadminton ». Sur le plan sportif Tom avait comme objectif de rapporter une médaille en simple, le bilan est positif plus qu'il en rapporte deux de bronze, en simple et en double. Dans l'ensemble Tom Numitor termine ses championnats avec un sentiment de « satisfaction et en même temps de la frustration pour la défaite en demi finale en 3 sets » « Je savais que ça allait être très dur en double, le niveau monte de plus en plus en France ».

 

En résumé les têtes de série ont toutes tenues leur rangs, le niveau du paradmninton Français progresse et apparemment sa notoriété aussi. Nous tirons un grand coup de chapeau aux Fédérations Françaises de Badminton et Parabadminton qui ont été exceptionnelles dans la communication avant et pendant la compétition, un véritable exemple qui pourrait, on l'espère, donner des idée à d'autres.

 

Les résultats :

Crédit Photo : Fédération Française de Badminton, twitter @FFBaD

 

Double Homme SL3/SL4 : 1 Mazur/Thomas 2 Edinger/Byzery 3 Djemma Ferrazza /Numitor / Debavelaere/Saumier

Double Homme WH1-2 : Toupe/Barrillon 2 Bellia-Sauvage/Martin 3 Durand/Nalborczyk / Cat/Faure

Simple Homme SS6 : 1 Fabien Morat 2 Remy Benichou 3 Baptiste Guillas / Jean Marcel Guillas

Simple Dame SL3 SS6 : 1 Faustine Noël 2 Véronique Braud 3 Catherine Naudin / Andréa Doucet Amagat

Simple Homme SL4 : 1 Lucas Mazur 2 Hugo Saumier 3 Paul Edinger / Gabriel Audinet

Simple Homme SL3 : 1 Mathieu Thomas 2 Geoffrey Byzery 3 Xavier Debavelaere et Thomas Numitor

Mixte WH1-2 : 1 Ott/Toupe 2 Delgal/Durand 3 Bellia-Sauvage Audrey et Laurent

Mixte SL3/SS6 : 1 Mazur/Noel 2 Saumier/Braud 3 Loquette/Naudin et Djemma Ferrazza/Doucet

Double Dame : SL3/SS6 : 1 Braud/Noel 2 Cunha/Doucet-Amagat 3 Goubet/Naudin

Simple Homme WH1 : 1 David Toupe 2 Sébastien Martin 3 Vincent Marcheras

Simple Dame WH1-2 : 1 Emmanuelle Ott 2 Audrey Bellia-Sauvage 3 Florence Delgal

Double Dame WH1 : 1 Bellia-Sauvage/Delgal 2 Hallet/Laurent

Simple Homme WH2 : 1 François Nalborczyk 2 Simon Germano 3 Mourad Chiguer

Double Homme SS6 : 1 Benichou/Morat 2 El Jamali/Guillas 3 Cunha/Guillas

Double Homme SU5 : 1 Cantais/Charlot 2 Daij/Loquette 3 Chambal/Heulot

Simple Homme SU5 : 1 Meril Loquette 2 Guillaume Charlot 3 Florian Cantais

 

Kevin d'ERPT

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte
bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²