En route, de Rio à Tokyo

Thomas Clarion, tout pour le fond

Publié le 10/02/2017 dans la catégorie Interviews

A quelques jours de son départ pour les Championnats du Monde de Finsterau (Ger), Thomas Clarion nous a accordé un petit entretien. Entre objectifs, envies, et espoirs, le skieur de La Feclaz prépare avec nous cette compétition.

ERPT : Tout d'abord, avant toute chose, où en es-tu de ton niveau de forme ?
Thomas Clarion : Tout va bien. On s'est contenté depuis l'Ukraine d'entretenir la forme en faisant des entraînements en intensité. Et puis comme les sensations sur ces séances « d'intervalles » sont bonnes, on peut dire que je pars en Allemagne avec des certitudes sur ma forme.

ERPT : Quel est ton programme pour ces championnats du monde ?
Thomas Clarion : Je vais faire les 3 épreuves de Ski de Fond (KO Sprint, Moyenne et Longue Distance) et bien entendu le Relais, Mercredi, qui sera aussi un grand moment.

ERPT : Quelles sont tes ambitions et objectifs sur ces championnats ?
Thomas Clarion : Je ne me mets pas de pression, je veux pouvoir donner le maximum et faire de mon mieux. Bien entendu, j'attends de belles médailles. On fait une super équipe avec Antoine Bollet, mon guide, on doit pouvoir aller chercher quelque chose.
Pour le relais, c'est un peu diffèrent. On doit rester la meilleure nation mondiale. Tout autre chose qu'un titre serait une petite déception.

ERPT : Quels adversaires crains-tu le plus ?
Thomas Clarion : Déjà il faut que je m’intéresse à mon ski et à mes performances. Ensuite, le Canadien MacKeever est toujours bien pour les grandes courses, et le Suédois Zebastian Modin qui s'est fait peur sur la dernière Coupe du Monde et qui devrait revenir en forme pour ces championnats seront de sérieux concurrents.

ERPT 
: Quels rôles vont jouer ces championnats dans la suite de la saison et pour les Jeux Paralympiques de l'an prochain ?
Thomas Clarion : Si je réussis ces championnats, ce sera bien entendu tout bénéfice pour la Coupe du Monde. Il est toujours bon d'arriver en confiance et vérifier que le travail effectué porte ses fruits. Ce sera une bonne base de travail pour l'année prochaine, même si je pense qu'à chaque course, les compteurs sont remis à zéro et qu'il faut toujours donner le meilleur de soi.

Rendez vous dès Dimanche pour le sprint, puis Mercredi pour le relais, Jeudi pour le longue distance et Dimanche pour le Moyenne Distance.

On ne sait pas vous, mais nous on y croit à fond !

 

Fabien d'ERPT

Crédit photo : Antoine Bollet

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Kevin Dourbecker veut chasser la médaille

Publié le 26/09/2017 dans la catégorie Interviews

Week-End de Coupe pour le Handisbasket

Publié le 31/01/2015 dans la catégorie Evénements à venir

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²