En route, de Rio à Tokyo

coupe du Monde d'Escrime : Le retour (en forme) des paralympiens

Publié le 19/03/2017 dans la catégorie Resultats-et-analyses

Les bleus arrivent à Pise après un zéro pointé (0 médaille) lors de la première étape de coupe du monde de 2017 à Eger (Hun).
C'est donc avec le couteau entre les dents et les retours en forme des tireurs et tireuses présents à Rio, que l’équipe de France commence sa moisson de podiums lors d' une très belle première journée avec 3 médailles à la clé. Une belle médaille d'argent au fleuret catégorie B pour Cécile Demaude après une finale disputée, perdue 15-12 par notre tricolore. Une performance encourageante pour la suite de la saison. De leurs côtés les sabreurs de la même catégorie récoltent deux médailles de  bronze avec une première médaille au sabre individuel dans la carrière de Yannick Ifebe et une autre pour Maxime Valet, à noter aussi un beau quart de finale pour Jérôme Prévot dans la même catégorie.
Ce fut plus dur pour les catégories A, avec beaucoup d’absents.


Le deuxième jour de compétition était consacré à l’épée hommes Catégorie B, avec une médaille d’argent pour Yannick Ifebe qui perd 15-11 en finale sur le surprenant polonais Surajewski qui fait son deuxième podium consécutif en coupe du monde. Un beau retour à la compétition pour Yannick qui participait à sa première coupe du monde depuis Rio, et qui repart de Pise avec 2 médailles en individuel. Cécile Demaude l’imitera un peu plus tard avec encore une finale, elle repart avec 2 médailles d’argent de Pise. Delphine Bernard de son côté revenait en coupe du monde, comme Yannick, sa première depuis Rio et remporte une médaille de bronze, à noter aussi le quart de finale de Damien Tokatlian au fleuret hommes catégorie A, le bronzé de Rio se fait sortir par le futur vainqueur de l’épreuve, le hongrois Richard Osvath. 3 médailles de plus pour cette délégation qui n’a malheureusement pu qu’accrocher une 4ème place au sabre hommes par équipe, avec une équipe inédite (Robert Citerne, Laurent Vadon, Maxime Valet et Yannick Ifebe) défaite par la Hongrie, qui gagnera cette coupe du monde, malgré les absences, ces bleus ont une marge de progression importante.



Le troisième et dernier jour de compétition voyait se disputer le sabre dames catégorie A et B, l’épée hommes catégorie A, et le fleuret hommes catégorie B. Pas de médaille malheureusement pour les bleus sur ce dernier jour. Maxime Valet perdait 15-14 en quart de finale  sur le polonais Gaworski, tout comme Robert Citerne  se faisant éliminer par Piers Gilliver au même stade de la    compétition, le futur vainqueur de l’épreuve et intouchable tout au long de la journée. Amélie Dion quant à elle progresse et passe les échelons un par un, elle atteignait pour la première fois les quart de finale d’une coupe du monde. La pensionnaire du CSINI a du temps devant elle  et une belle marge de progression pour s’endurcir et acquérir ce qui lui manque pour passer le dernier échelon.

La France repart donc de Pise avec 6 médailles 3 en argent et 3 en bronze, certains tireurs s’affirment de plus en plus, d’autres sont en progression. C'est encourageant en cette année post paralympique, traditionnellement creuse, tant en terme de résultats qu’en terme de qualité de compétition.


 
Elias Semaan pour ERPT

Crédit Photo : Kevin Bardon 

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Championnats de France Open Paris Charlety

Publié le 13/05/2015 dans la catégorie Evénements à venir

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²