En route, de Rio à Tokyo

La France toujours reine de la World Team Cup

Publié le 09/05/2017 dans la catégorie Resultats-et-analyses

A Alghero (Ita), l'équipe de France de tennis fauteuil constituée de Nicolas Peifer, Stéphane Houdet, Frédéric Cattanéo et Gaëtan Menguy a conservé son titre dans ce qu'on pourrait qualifier de Coupe Davis du tennis fauteuil.

Nos quatre mousquetaires ont du batailler pour s'offrir un nouveau succès dans la compétition, le huitième de l'histoire.



Phase de Poule

Le premier match du groupe mettait au prise les tricolores et les Suédois emmenés par Stefan Olsson (Numéro 6 Mondial). Frédéric Cattanéo lançait les siens avec une première victoire en simple, mais Nico Peifer s'inclinait. Un double expéditif (Houdet/Peifer) permettait aux bleus de ne même pas trembler et de s'octroyer les 2 points de la victoire.

Contre l'Australie et le Brésil, deux scénarios identiques avec deux triomphes 3-0 et la bonne idée du staff de faire tourner l'équipe pour que chacun puisse participer à la fête, Gaëtan Menguy disputant par exemple les deux doubles.

Les français étaient qualifiés à la première place de la poule pour retrouver la Belgique en 1/2 finale.

Demi-Finale

Sans Joachim Gérard, leur numéro 3 mondial, légèrement blessé et forfait pour la rencontre, c'était mission impossible pour nos amis d'outre Quievrain de créer la surprise. Nicolas Peifer et Stéphane Houdet remportaient leur simple, ne laissant que 2 petits jeux aux belges. Le double n'était pas disputé.


Finale

On ne pouvait rêver mieux que cette ultime rencontre face à la Grande Bretagne. D'un côté, nos bleus Stéphane Houdet (n°1 mondial) et Nicolas Peifer (n°5), de l'autre les britanniques Gordon Reid (n°2) et Alfie Hewett (n°7). Un air de revanche de la finale 2015 flottait sur les cours italiens.

Après un match plus accroché que le score ne peut faire penser, Nico Peifer s'inclinait en 2 sets (3-6, 3-6) contre la nouvelle terreur des cours Alfie Hewett.
Stéphane Houdet prenait alors ses responsabilités avec la ferme intention d'offrir à la France un double décisif. Dans un match d'une très haute intensité, le Vendéen parvenait à faire plier son dauphin au classement mondial, Gordon Reid 6-4, 6-3 et remettait les 2 équipes à égalité.
Le double était donc décisif, dans un remake de la finale des derniers jeux paralympiques. Finalement, nos tricolores ne laissaient pas passer leur chance et gagnaient en deux petits set 6-2, 6-0).

La Belgique complétait le podium après sa victoire en petite finale contre la Pologne.

Tout ce petit monde se dirige maintenant tranquillement vers Paris pour y disputer Roland Garros, la deuxième étape de la tournée des Grands Chelems 2017.


Fabien d'ERPT

Crédit photo : Capture d'écran IPC

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte
bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²