En route, de Rio à Tokyo

Matéo Bohéas et Benoît Grasset du bronze et des enseignements

Publié le 24/05/2017 dans la catégorie Interviews

L'équipe tricolore de Classe 10 est elle aussi revenue des championnats du monde de Bratislava (Slk) avec la médaille de bronze autour du cou.

Le n°1 français de la classe et n°3 mondial Matéo Bohéas est revenu avec nous sur ce tournoi.

ERPT 
: Quels étaient les objectifs en arrivant à Bratislava pour votre équipe ?
Matéo Bohéas : Rien de bien défini. C'était la première grosse sortie internationale de Benoît Grasset donc on ne savait pas trop à quoi s'attendre. Quand on a constaté l'absence des chinois et des indonésiens, on s'est dit qu'on avait peut-être une chance à saisir. Par contre, quand on a vu notre poule avec la Russie, l'Autriche et la Bulgarie, on s'est dit que ça allait être difficile même si on connaissait pas bien le niveau des n°2 bulgares et autrichiens.

ERPT : Premier match contre la Russie
Matéo Bohéas : Première surprise on gagne le double ! Vraiment c'était inattendu. Par contre je me loupe en simple et comme Benoît était super tendu par le contexte, on se fait battre 2-1.


 

ERPT : Déjà plus le droit à l'erreur contre la Bulgarie
Matéo Bohéas : Même scénario que contre la Russie. Victoire en double et je perds en simple en faisant un match correct sans plus. Sauf que là Benoît Grasset nous sauve en remportant largement son match.

ERPT : Finale du groupe pour vous contre l'Autriche pour une place en 1/4
Matéo Bohéas : Aucun souci sur le match. On gagne le double 3-0 et comme ils avaient décidé de tourner (il est offert la possibilité aux équipes de mettre le N°2 en place de n°1, et inversement), je rencontre le deuxième autrichien que je bats.

ERPT : Et un 1/4 de finale super important contre le Japon puisqu'il vous ouvrirait les portes des 1/2 évidemment mais surtout l'assurance de la médaille.
Matéo Bohéas : C'était le meilleur tirage possible pour nous, sinon c'était l'Italie et on aime pas trop les jouer. On prend un gros 3-0 dans le double avec Benoît encore très tendu. Ils décident eux aussi de tourner et je bats le deuxième japonais. Mon coéquipier se détend bien et vient à bout du 23 ème mondial pour nous envoyer en 1/2 contre la Pologne, les favoris du tournoi.

ERPT : Une petite anecdote au sujet de ce match
Matéo Bohéas : Leur n°1, qui est aussi n°1 mondial n'avait pas jouer jusque là puisqu'il était retenu pour jouer une rencontre professionnelle en Pologne. On avait du mal à imaginer à ce qu'il arrive à temps pour les 1/2 mais on se trompait. Il était bien là, avec le visage plein de cernes mais il était présent.

ERPT : Alors ce match ?
Matéo Bohéas : On perd largement le double 3-0 sans contestation. Ensuite les deux équipes avaient décidé de tourner donc Benoît Grasset prend le meilleur sur le n° 3 polonais dans le premier match. Par contre, contre le meilleur mondial, je prends 3-0 même si le match a été beaucoup plus serré que ne peut le laisser penser le score.

ERPT : Alors content ou pas ?
Matéo Bohéas : Très content. C'est une première médaille mondiale pour nous deux, donc je pense que ça compte dans une carrière. C'est une très bonne performance, on a découvert plein de choses. Je pense que cela servira bien à Benoît pour la suite. S'il continue de progresser et avec peut-être le retour de Cédrik Cabestany, on peut vraiment être une très bonne équipe !


ERPT : Et maintenant pour toi, quelle est la suite ?
Matéo Bohéas : Dans l'ordre, passer les partiels que j'ai manqué à cause du tournoi. Puis les championnats de France (3-4 Juin à Ceyrat en Auvergne). Puis la fin de mes partiels, j'espère pouvoir intégrer la maîtrise 1 de STAPS, et repos ! Je reprendrais l'entraînement physique mi-juillet pour filer vers les championnats d'Europe, le deuxième objectif de la saison.

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Fabien Ferré

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Nathalie Laurent la passion du sport avant tout

Publié le 20/01/2017 dans la catégorie Interviews

La voile paralympique pour Rio

Publié le 26/07/2016 dans la catégorie News

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²