En route, de Rio à Tokyo

Florian Merrien et Maxime Thomas argent content

Publié le 26/05/2017 dans la catégorie Resultats-et-analyses

En Classe 4 lors des derniers championnats du monde par équipe à Bratislava (Slk), nos tricolores ont remporté une médaille d'argent finalement logique. Retour sur le tournoi avec Florian Merrien.

ERPT : Quels étaient les objectifs sur ce tournoi ?
Thomas Merrien : Avant d'arriver nous n'en avions aucune idée. Ensuite avec l'absence de la Chine et de l'Indonésie dans notre classe, ainsi qu'avec une équipe de Thaïlande pas au niveau, la finale était sinon probable, tout du moins possible.

ERPT
 : Donc parcours sans trop de souci jusqu'en finale ?
Thomas Merrien : Tranquille peut-être pas, mais on a maîtrisé notre sujet et surtout on a pris nos marques avec Maxime Thomas. Aux jeux je n'avais pas fait le double avec lui. On bat Taipei et la Slovaquie pour sortir premier de poule. En 1/2 on bat facilement la Thaïlande.
 


ERPT : Par contre en finale, ce n'est pas la même musique face aux turcs
Florian Merrien : Ils étaient très clairement les favoris avec le n°1 mondial dans leur rang. C'est une équipe très forte. On prend un gros bouillon dans le double, dû je pense, à notre manque d'automatismes. Je perds ensuite mon simple sur Oztürk le champion Paralympique en titre 3-1 mais dans un match serré.

ERPT : Quel est votre sentiment général après cette médaille d'argent ?
Florian Merrien : Ce n'est jamais agréable de perdre en finale. Maintenant vu notre degré de préparation, pas de stage ni d'entraînement commun, ça aurait été un hold up de l'emporter. Et puis c'est mieux de perdre maintenant que plus tard dans la saison, aux championnats d'Europe par exemple...Cette finale nous montre qu'il faut continuer à bosser encore et encore. On est tout de même fier d'avoir honoré le maillot français. Il se mérite on doit tout faire pour l'honorer, c'est ma philosophie en tout cas.
Je retiendrai aussi le fait que l'ensemble des joueurs est très soudé dans ce contexte particulier de nouvelle olympiade.

ERPT : Prochain objectif ?
Florian Merrien : Les championnats de France dans un premier temps. Je veux rester le n°1 dans ma classe. Pour me prendre la place, il faudra vraiment venir me chercher. Je ne lâcherai rien.

Merci à Florian pour cet entretien comme d'habitude sans langue de bois. Nous retrouverons l'ensemble des pongistes à l'occasion des Championnats de France de Ceyrat les 3 et 4 Juin.


Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Fabien Ferré

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Comment se souvenir des belles choses?

Publié le 28/09/2016 dans la catégorie News

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²