En route, de Rio à Tokyo

Une cuvée 2017 de Roland Garros classée grand cru

Publié le 10/06/2017 dans la catégorie Resultats-et-analyses

On aura assisté à un très grand tournoi qui fera date dans l'histoire du tennis fauteuil, sans nul doute. On aura assisté à 4 grosses finales donnant lieu a de superbes batailles.

Simple Hommes


On l'a vu arriver gros comme une maison. Depuis plus d'un an, on prévient de l'émergence d'Alfie Hewett le britannique. A 19 ans et demi, il avait obtenu le titre du double à Wimbledon avec son compatriote Gordon Reid avant de créer la surprise aux Jeux Paralympiques avec 2 médailles d'argent. Pour sa finale, il a du batailler ferme pour s'imposer contre le tenant du titre Gustavo fernandez, très en forme depuis le début de l'année. Tout d'abord, il a encaissé un dur 0-6 de la part de l'argentin. Au deuxième set, il s'est sorti d'un tie break suffocant 11-9. Durant le dernier set, il a maîtrisé son sujet pour obtenir son premier titre en simple en Grand Chelem. Il passe ainsi du statut d'espoir du tennis fauteuil à joueur accompli.



Hewett-Fernandez : 0/6-7/6-6/2

Simple Dames

Yui Kamiji a seulement 23 ans, et son palmares est déjà impressionnant. Sa victoire en finale contre Sabine Ellerbrock constitue son 6 ème titre en simple en grand chelem. Sans faire de bruit, elle a fait du stade de la Porte d'Auteuil son jardin avec un troisième sacre. La finale a tout de même été assez accroché mais comme d'habitude à la fin, c'est la Japonaise qui l'emporte. Elle ne devrait pas être très loin de la première place mondiale au prochain classement.

Kamiji-Ellerbrock
 : 7/5-6/4

Double Hommes

La paire Houdet-Peifer a sauvé l'honneur du tennis tricolore, toutes catégories confondues, en emportant un nouveau titre. Et là on parle d'une légende avec Stéphane Houdet vainqueur pour la 18 ème fois d'un tournoi de double de Grand Chelem, le 7 ème à Paris. On y ajoute 2 titres paralympique dans la discipline. Vous avez dit spécialiste ? Son compère, Nicolas Peifer inscrit lui pour la cinquième fois son nom aux palmares d'un grand chelem. La finale a pour une fois été sans trop de suspens contre leurs « meilleurs ennemis » actuels du circuit Reid-Hewett. Ce dernier était sans doute un peu émoussé par sa finale du simple disputée quelques heures auparavant.



Houdet-Peifer/Reid-Hewett : 6-4/6-3

Double Dames

Confirmation de la très bonne forme de Yui Kamiji qui réalise le doublé avec Marjolaine Buis comme partenaire. Et cela fait 10 titres en double pour la Japonaise. La paire vainqueur a du faire la course derrière dans le second set avant d'accélérer pour s'imposer. Jiske Griffoen, la numéro 1 mondiale en simple va devoir vite oublier un tournoi cauchemardesque pour elle.

Buis-Kamiji/Griffoen-Van Koot : 6/3-7/5

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Capture d'écran IPC Rio 2016

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Cyril Téva vit son rêve australien

Publié le 27/11/2014 dans la catégorie Interviews

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²