En route, de Rio à Tokyo

Les français continuent leur razzia de médailles au paratriathlon

Publié le 09/07/2017 dans la catégorie Resultats-et-analyses

La Coupe du Monde de paratriathlon faisait escale ce samedi 8 Juillet en Italie, plus précisément à Franciacorta. Si les rangs étaient parsemés dans certaines disciplines, nos tricolores ont assuré une nouvelle fois leur présence sur les podiums. Au finale 8 médailles dont 2 victoires pour les français.

 

 

Hommes :
 


PTS2

Stéphane Bahier l'emporte et avec la manière. Il colle tout simplement 6 minutes à son dauphin. Meilleur temps de natation, puis de cyclisme, il a contrôlé sa victoire en course à pied.

PTS4
Après son succès la semaine dernière en Espagne, Alexis Hanquinquant fait le doublé en Italie. Meilleur temps en natation et en cyclisme, il ne perd que 3 petites secondes en course à pied pour finir avec 3 minutes d'avance sur ses concurrents les plus proches.

PTS5
Dans un catégorie très dense et très disputée, Yannick Bourseaux tire son épingle du jeu et décroche un nouveau podium de coupe du monde avec cette troisième place. C'est son entrée en matière en natation qui lui coûte au minimum la deuxième place. Il parvient à grapiller 1 minute en cyclisme et fait une bonne course à pied avec le deuxième temps.
Dans la même course, Antoine Besse prend la 5ème place, Pierre Antoine Baele la 6ème.

PTVI
Tiens tiens, on retrouve un revenant du haut niveau sur le podium avec la troisième place d'Antoine Pérel. L'ancien athlète, spécialiste du sprint et du saut en longueur, réussi parfaitement sa reconversion dans le paratriathlon. Si la natation reste son point faible (tout à fait normal à ce stade de son « apprentissage », il fait jeu égal avec les meilleur sur le cyclisme et la course à pied. A revoir très vite.
Arnaud Grandjean prend la 5 ème place à 30 secondes de son compatriote à cause lui aussi de la natation.

Femmes :

PTWC2
Avec une médaille d'argent, Mona Francis signe un deuxième podium consécutif. A distance respectable de sa vainqueur, Mona prouve course après course que son acharnement à terminer les compétitions en donnant le meilleur d'elle-même lui permet d'obtenir des résultats de plus en plus encourageants.

PTS 3
Elise Marc termine la course à la seconde place distancée par sa seule adversaire dans sa catégorie, la russe Anna Plotnikova, de 45 secondes. Si la natation et le cyclisme ont été plutôt bon, c'est sur la course à pied qu'Elise se fait dépasser par la russe.

PTS 5
Gwladys Lemoussu ne peut rien se reprocher avec cette deuxième place. Il y a simplement devant elle une extra terrestre en la personne de Lauren Steadman (GBR). Elle accuse un débours de 2 minutes environ sur chacune des disciplines.

PTVI
Annouck Curzillat prend elle aussi une nouvelle fois place sur le podium. Elle termine troisième d'une course où ses rivales se sont envolées en course à pied surtout. Annouck a le mérite de s'accrocher course après course mettant un point d'honneur à finir ses parcours.

 

Fabien d'ERPT

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Gwladys Lemoussu en Bronze

Publié le 11/09/2016 dans la catégorie Résultats et analyses

Les badistes sont à Pékin

Publié le 30/05/2015 dans la catégorie Résultats et analyses

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²