En route, de Rio à Tokyo

Wimbledon promet de belles affiches

Publié le 11/07/2017 dans la catégorie Evenements-a-venir

Le tirage au sort des tableaux de simples et de doubles pour l'édition 2017 du seul tournoi du grand chelem disputé sur herbe est tombé.

Pour rappel, il s'agira d'une première pour les tableaux de simple.

Voici les tableau dans l'ordre des 1/4 et 1/2 finales du haut vers le bas.

Simple messieurs

Gordon Reid (GBR, n°2)/ Stefan Olsson (SWE, n°7)

Il s'agit sans doute du match le plus déséquilibré de ces 1/4 de finale. Le britannique, de plus devant son public, devrait passer sans trop de souci.

Shingo Kunieda (JPN, n°9)/Maikel Scheffers (NED, n°8)

Si on se réfère au palmarès, il n'y aurait pas photo, le Japonais serait largement en tête des pronostics. Mais voilà, il n'est plus ce qu'il était il y a deux saisons. Même si son retour après blessure dans le Top 10 mondial est acté, il semble peiner à retrouver son meilleur niveau. Il ne doit sa présence à Londres qu'à une Wild Card des organisateurs. De l'autre côté Mikaël Scheffers semble stagner à cette 8è place, lui étant présent de par la grâce du forfait de Joachim Gérard (BEL, n°3). En conclusion, le match pourrait être équilibré, même si on mettrait bien une petite pièce sur ce tour pour le Japonnais.

Alfie Hewett (GBR, n°6)/Nicolas Peifer (FRA, n°5)

Encore une partie équilibrée en perspective entre deux représentants de la nouvelle génération. Il faudra être fort pour notre Nico national pour sortir la nouvelle étoile du Tennis Fauteuil, vainqueur de son premier grand chelem à Paris. On va croiser les doigts, mais un anglais devant son public…

Stéphane Houdet (FRA, n°3)/Gustavo Fernandez (ARG, n°1)

Affronter le numéro un mondial après ses sa victoire à Melbourne et sa finale à Paris n'est pas la meilleure nouvelle du moment pour Stéphane Houdet. Cependant, sur un type de surface que ne maîtrise pas forcément l'argentin, l'expérience pourrait être un avantage conséquent. Nous pensons qu'il y a match.

Simples dames

Jiske Griffoen (NED, n°2)/ Aniek Van Koot (NED, n°4)

Même si Griffoen a perdu sa place de numéro un mondiale après un Roland catastrophique pour elle, elle reste dans la danse. Elle possède de plus un gros avantage psychologique sur sa compatriote. Attention par contre à une sortie de route toujours possible dans ce type de rencontre.

Jordanne Whiley (GBR, n°11)/Diede De Groot (NED, n°3)

Pas de souci en perspective pour la néerlandaise, largement au dessus de son adversaire britannique ne devant sa présente que grâce à cette fameuse Wild Card.

Marjolein Buis (NED, n°6)/Sabine Ellerbrock (GER, n°5)

Sans doute le match le plus équilibré chez les dames. On misera peut-être tout de même sur une victoire allemande, Ellerbrock semblant progresser pas à pas vers les sommets.

Lucy Shuker (GBR, n°7)/ Yui Kamiji (JPN, n°1)

Si on passe sur le caractère parfois imprévisibles des prestations de Kamiji, la japonaise devrait l'emporter assez facilement. Après, Shuker ne lâchera rien devant ses compatriotes et pourrait bénéficier de l'avantage de la surface, mais ce serait une grosse performance et une grande surprise.

Doubles Hommes

Houdet/Peifer-Olsson/Scheffers

On ne va pas s'étendre, même si il faudra avoir la méfiance de circonstance, les tricolores devraient être en finale. Ce n'est pas ce match là qu'on attend !


Fernandez/Kunieda-Hewett/Reid

Les britanniques seront en finale. Surtout que pour Fernandez, le double….

Doubles Dames


Griffoen/Van Koot-Kamiji/Whiley

Franchement si Kamiji a passé son 1/4, cela risque d'être une formalité pour ses adversaires. A moins qu'elle ne veuille mettre un coup sur un doublé comme à Roland Garros. Sa partenaire paraît quand même trop faible.

Ellerbrock/Shuker-Buis/De Groot

On devrait, selon la logique des classements assister à une finale des championnats des Pays-Bas en finale de Wimbledon, l'écart est trop important !

Nous vous tiendrons bien entendu au courant du développement de ce tournoi promettant un jeu spectaculaire.


Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Capture d'ecran IPC

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte
bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²