En route, de Rio à Tokyo

Programme de la 2ème journée des championnats du monde de Londres

Publié le 15/07/2017 dans la catégorie Evenements-a-venir

Et si on assistait aux premières médailles tricolores voir mieux si affinité ? En tout cas, nous on y croit à fond avec Mandy François-Elie et pourquoi pas Timothée Adolphe ? Notre autre représentant, Moussa Tambadou, aura aussi son mot à dire et ne devrait pas être loin du podium, s'ils n'est pas dessus.

Les Français du jour

Timothée Adolphe (T11) sur le 100 m à 11H35 (Heure de Paris pour tous les horaires annoncé) pour la qualification où il faudra prendre la première place. Son plus gros concurrent ? Sans doute l'américain Lex Gillette. Pour la finale, à 22H14, sans doute très ouverte il faudra compter sur Ananias Shikongo le namibien et sur l'américain David Brown. C'est tout de même très ouvert !

Pour Moussa Tambadou (T38), à 21H50 sur le saut en longueur, il va falloir se surpasser comme jamais pour tenter de décrocher sa place sur le podium. Les 2 chinois du concours Jianwen Hu et Huangao Zhong semblent quasiment intouchables pour les deux premières places. Sur le papier Mytkyta Senyk (UKR) est le troisième larron du concours, mais sait-on jamais, Moussa pourrait renverser les pronostics à conditions de sortir une série de feu.

Mandy François-Elie (T37) a rendez-vous avec une nouvelle course à la médaille sur le 200 m à 21H56. Meilleur temps des engagées cette saison, elle devra sans doute lutter avec la jeune américaine Jaleen Roberts qui explose tous ses records en ce moment et avec la tunisienne Neda Bahi. Si tout se met en place correctement, la tricolore devrait récolter une nouvelle médaille mondiale.

Les autres points chauds de la journée

Pour commencer, la finale du saut en longueur féminin T44 (12H), juste pour jeter une œil à la succession de Marie-Amélie Le Fur. Ses dauphines de Rio, la britannique Stef Reid et la néerlandaise Marlene Van Gansewinkel devraient se disputer le titre. Maya Nakinishi, la japonaise, pourrait jouer les troubles fêtes.
Dans les disciplines non paralympiques du 200 m fauteuil T53 (22H41) et T54, le stade olympique risque de bien s'embraser. Dans la première course, la locale Samantha Kinghorn est l'immense favorite de la course aux accents très anglo-saxon. En effet, la médaille d'argent pourrait revenir à Angela Ballard (AUS) et le bronze à Kelsey Lefevour (USA). A noter la présence d'une représentante des Bermudes, Jessica Cooper Lewis qui pourrait pourquoi pas être une belle outsider au podium.
Dans l'autre catégorie, on pourrait bien assister à un doublé américain des sœurs MacFadden avec par ordre de préférence Tatania devant Hannah. On ne reviendra pas sur leur histoire mais juste pour rappel Tatania participe l'hiver aux courses de ski de fond avec moins de réussite. On notera la présence de Marie Alphonse pour l'Ile Maurice, croisée dans les travées de Charlety et dont le sourire permanent avait ébloui la piste. Elle sera à la lutte pour le bronze avec la finlandaise Amanda Kotaya.

Ce ne sont bien sûr que des suggestions très personnelles, tout est évidemment à regarder et notamment pour la beauté de la course un 5000 m T11 (21H) ou les kenyans Kiwani et Bil devraient dynamiter la course.

On se retrouve ce soir pour les derniers résultats !

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Kevin Bardon

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte
bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²