En route, de Rio à Tokyo

Louis Radius en argent, Valentin Bertrand en finale

Publié le 22/07/2017 dans la catégorie Resultats-et-analyses

Les français du jour

Julien Casoli n'a pas réussi son pari de se qualifier pour une finale dans ces championnats du monde. Sur le 5000m T54, dans la première série, il échoue à quelques centièmes de la qualification directe et comme la seconde série à été beaucoup plus rapide, la qualification au temps  était impossible.

Deuxième française à s'élancer dans la matinée dans sa série du 100m, Mandy François-Elie avait marqué les esprit en s'imposant et en réalisant le meilleur temps des qualifications en 13''59 établissant quelques minutes après Georgina Hermitage (GBR) un nouveau record des championnats. Impossible de vous analyser ce qu'il s'est passé en finale. Peut-être trop de stress, elle termine 4ème dans une crispation extrême !

Valentin Bertrand a déjà pratiquement réussi ses championnats en se qualifiant pour la finale du 400m T37. 4eme de sa série dans le bon paquet, à moins d'une seconde du vainqueur Paul Keogan (IRL). Il est le premier qualifié au temps et devrait prendre part à la bagarre demain.

Louis Radius sur le 1500m T38 a fait une course à montrer dans les écoles d'athlétisme. Sans jamais s'affoler, il a dans un premier temps sécurisé sa place dans le bon peloton. Il a ensuite répondu aux attaques du duo Kenzie (AUS)-Saidi (TUN). Lorsque l'australien, le plus fort de la course, s'est échappé, il s'est accroché aux talons du champion paralympique tunisien. Louis a donné tout ce qui lui restait dans la dernière ligne pour remporter une superbe médaille d'argent. Bravo Louis.

 
Les autres événements

Sur le 200m T44, une des épreuves les plus attendues de la soirée, on attendait un duel au sommet entre Jarryd Wallace (USA) et Arnu Fourie (RSA). Si l'américain l'a largement emporté après avoir tué la course dans les 50 premiers mètres, le sud-africain s'est fait griller la priorité par l'étonnant grec Michail Seitis que l'on pensait peut-être cantonné au 400 dont il est champion du monde.

Sur la même distance mais en catégorie T45, le premier record du monde de la soirée est tombé. Ferreira Dos Santos (BRA) a signé un chrono exceptionnel 21''21, nouvelle meilleure marque mondiale. Son dauphin est son compatriote Nascimento, la médaille de bronze revenant à Derus (POL).

Deuxième record du monde de la soirée, et deuxième record du monde pour l'athlète britannique Sophie Hahn sur le 100 m T38 en 12''34. Cette jeune anglaise de 20 ans s'installe au plus haut niveau pour plusieurs années.

Dans le concours du Lancé de Poids F42 c'est le Britannique Aled Davies qui a fait exulter le stade olympique en battant son propre record du monde, un lancé à 17m52 soit 1,32m de mieux que l'ancien record ! Le local prend donc la médaille d'Or loin devant Mohammadian (Ira) à 14m44 et Tinnemeier (Ger) à 13m87.

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Kevin Bardon / Capture d'écran IPC

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Faustine Noël veut son podium en simple

Publié le 16/11/2017 dans la catégorie Interviews

Mandy François Elie en Argent

Publié le 09/09/2016 dans la catégorie Résultats et analyses

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique
Be Polar, toute l'actu du polar
Tweet Wall, développez l'interactivité avec votre public
Book-trailers et bandes-annonces animées
JD Admin : un système de gestion de contenu simplifié
Les 25 ans du Groupe Leader
Géode VR : découvrez la réalité virtuelle à Paris

Toute l'actualité de JD²