En route, de Rio à Tokyo

Faustine Noël a envie de partager sa passion pour le Bad à Paris

Publié le 19/09/2017 dans la catégorie Interviews

Dans ce nouvel opus de notre série « Génération 2024 » nous nous somme tournés tout naturellement vers Faustine Noël, la badiste Bretonne. Difficile à 23 ans de se projeter vers une compétition dans 7 ans, surtout lorsque l'on construit une carrière sans se poser de limites. Faustine a aussi évoqué son envie de partage.

ERPT : Comment as-tu accueilli la nouvelle de la nomination de Paris pour les Jeux en 2024 ?
Faustine Noël : Je suis super contente, vraiment. Ca va être une très belle occasion de faire connaître en France les sports mineurs médiatiquement parlant tels que le Badminton par exemple, mais aussi et surtout faire connaître le handisport. Non c'est bien, et puis on se déplace suffisamment toute l'année pour vivre ça une fois en France.

ERPT : Est ce que tu t'y vois déjà ?
Faustine Noël : Bien sûr que j'ai envie d'y être mais je suis aussi d'une nature à me méfier des aléas de la vie. Déjà, il va falloir que le Parabadminton brille à Tokyo pour qu'on soit encore du programme de Paris. Il y a eu plusieurs exemple de sports qui ont disparu du programme après seulement une participation. Et puis, je ne sais pas ce que la vie me réserve d'ici là. Mais c'est certain que ce serait une belle aventure.

ERPT : Est ce que l'on peut construire une carrière autour de Paris 2024 ?
Faustine Noël : Oui on peut, mais pas moi en tout cas (rires). On va déjà essayer d'être là à Tokyo pour emmagasiner un maximum d'expérience et viser les sommets. Après c'est sûr que vivre Paris avec l'expérience paralympique de Tokyo, ce serait l'idéal !

ERPT : De quelle manière vois-tu ton engagement dans l'organisation de ces jeux ?
Faustine Noël : Ce serait avec plaisir que je collaborerai sur un projet qui permettrait au grand public de comprendre ce qu'est le handisport. Il faudra qu'on fasse connaître notre passion et qu'on la partage. Il faut faire venir les gens dans les salles pour qu'on joue devant un très grand public. La réussite passe par là. Après, si on nous demande de porter le message à l'international, ce sera fait aussi avec grand plaisir.

Nous retrouverons Faustine et ses coéquipiers pour évoquer les derniers tournois de l'année dont les Championnats du Monde de Ulsan en Corée du Sud du 21 au 26 Novembre prochain.


Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Raphael Sachetat - Badminton Photo

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Les faits marquants de 2014 pour Talentéo

Publié le 27/12/2014 dans la catégorie News

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²