En route, de Rio à Tokyo

Thomas Clarion C'est bien de le savoir si tôt

Publié le 23/09/2017 dans la catégorie Interviews

Thomas Clarion, c'est donc officiel, participera aux Jeux de PyeongChang en ski de fond, le biathlon ne semblant pas être à l'ordre du jour. Le fondeur de Bonneville fait partie des très grosses chances de médailles tricolores dans moins de 6 mois en Corée du Sud. Nous avons pu le joindre pour recueillir sa réaction.

ERPT : Alors, comment as-tu accueilli cette nouvelle précoce ?
Thomas Clarion : Forcément je suis content, même si je n'ai pas trop douté d'y être. Franchement, quand on voit la liste par rapport à ce que l'on a fait ces derniers années, si les gens qui sont dessus ne devaient pas y aller, qui partirait ? Maintenant, on était au courant qu'une liste allait sortir en Septembre, mais on ne pensait pas que ce serait une liste de partants « sûrs ». A priori, comme nos guides ne semblent pas encore être sur la liste, il va falloir s'occuper de ça très vite (rires)

ERPT : Qu'est ce que cela change pour toi ?
Thomas Clarion : Vraiment pas grand-chose. On a juste une visibilité certaine, de toute façon cette saison ce sera tout pour les Jeux Paralympiques. La seule chose peut-être est que l'on peut offrir dès maintenant aux partenaires et aux sponsors la certitude de notre présence là-bas, bon à part coup dur.

ERPT : Comment s'est passé ton été, ou en es-tu de ta préparation pour l'hiver ?
Thomas Clarion : Tout s'est très bien passé sans blessures, c'est le plus important. On a beaucoup travaillé et j'ai donc fini le mois d'Août sur les rotules parce que l'été j'exerce en parallèle mon boulot de Kiné. Maintenant c'est terminé, je suis bien dans ma préparation. Anthony, mon guide, est aussi super disponible donc tout va bien. On a pas encore repris contact avec la neige, moi je préfère bien scinder la préparation sur route et la neige. Quand je vais dessus c'est pour tout l'hiver.

Comme nous le faisons depuis quelques années maintenant, nous allons bien entendu suivre la saison de ces formidables chances de marseillaise sur la neige sud-coréenne.

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Thomas Clarion Facebook

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Aidons Comme Les Autres

Publié le 10/02/2016 dans la catégorie News

David Avram dans le #StudioSport

Publié le 26/03/2015 dans la catégorie Radio-Zenith

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²