En route, de Rio à Tokyo

Thu Kamkasomphou veut aller le plus loin possible

Publié le 26/09/2017 dans la catégorie Interviews

Dans la famille insatiable du handisport en général, et du Para Tennis de Table en particulier, je demande Thu Kamkasomphou. On ne va parler que de ce qui nous concerne aujourd'hui : Thu est 7 fois championne d'Europe consécutivement dans sa classe 8 entre 2001 et 2013, seul « accroc » dans le parcours une médaille de bronze en 2015. A 48 ans, avec un tel palmarès on pourrait légitimement laisser tomber, pas Thu ! Retour avec un des plus beaux palmarès sportifs français sur ses envies de podium.

ERPT : Dans quel forme et dans quel état d'esprit, abordez-vous ces championnats d'Europe ?
Thu kamkasomphou : L'année a été un peu difficile à cause d'une chute où je me suis bien froissée les côtes me forçant à moins jouer. Maintenant ça va beaucoup mieux je n'ai pas à me plaindre. Je suis prête à en découdre.

ERPT : Avec quel objectif en individuel ?
Thu Kamkasomphou : On ne nous a donné aucun objectif précis. Comme d'habitude je veux aller le plus possible avec un objectif caché que tout le monde connaît (rires). Je suis une battante, donc je ferais vraiment de mon mieux comme à chaque compétition.

ERPT : Et pour le par équipe ?
Thu Kamkasomphou : Je joue avec Anne Barnéoud avec l'intention là aussi d'aller le plus loin possible. Je serais aussi au maximum, on verra bien.

ERPT : Comment sentez-vous l'équipe de France pour cette échéance ?
Thu Kamkasomphou : L'ambiance est très positive. La dynamique est bonne parce que l'entente entre les pongistes est là. On sent une volonté de tous aller dans le même sens pour que les résultats soient au bout.

ERPT : Qu'est ce qui, avec votre palmarès XXL, vous fait encore courir avec tous les sacrifices que ça génère ?
Thu Kamkasomphou : Pour commencer, pour moi ce ne sont pas du tout des sacrifices. C'est ma vie et je suis très chanceuse de pouvoir faire ce que j'aime avec réussite. J'ai l'obsession de la médaille d'or, alors rester sur 2 défaites en finale des Jeux, ce n'est pas possible. Je n'ai pas à rougir de ces défaites parce que j'ai mis tout ce que je pouvais, mais elles me permettent de rebondir. De toute façon, je crois que même si j'avais gagné, j'aurais tout de même continuer (rires).

Si Thu s'avance comme la favorite de sa Classe 8 en raison notamment de sa place de numéro 1 européenne, nous suivront attentivement son parcours comme celui de tous ses coéquipiers pour vous faire part de tous les podiums tricolores qui s'annoncent.

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Kevin Bardon

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte
bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²