En route, de Rio à Tokyo

Mathieu Thomas veut tout donner pour la France

Publié le 20/11/2017 dans la catégorie Interviews

Mathieu Thomas devient petit à petit un des piliers de cette équipe de France de parabadminton en route pour les championnats du monde de Ulsan (Kor). Ce tournoi est une étape importante dans la carrière du francilien, avec des objectifs en progression par rapport à ses dernières sorties internationales.


Mathieu a accepté d'échanger avec nous sur ses envies et ses ambitions.

ERPT : Alors, comment vas-tu et comment s'est passée cette fin de préparation ?
Mathieu Thomas : Très bien, tout se met en place comme il faut. Je monte en puissance, j'ai vraiment hâte d'en découdre contre mes adversaires, et ce n'est pas du stress que je ressens plutôt une montée d'adrénaline, il faut que ça commence maintenant.

ERPT : Avec quelles ambitions te présentes-tu en Corée ?
Mathieu Thomas : L'objectif certain est de faire mieux que mes derniers championnats du monde avec deux 1/8 ème de finale en simple et en double. Donc on va considérer que 2 1/4 de finales seraient déjà très bien. Une médaille serait aller au-delà des mes objectifs, mais si ça se présente je la prendrais ! Mais cela dépendra du tirage au sort et des aléas qu'on peut rencontrer dans ce genre de tournoi. Je serais outsider sur certains matchs et favori sur d'autres, à moi de bien gérer tout ça.

Pour le double, c'est un peu plus difficile à évaluer. Déjà, je ne suis pas sûr de mon équipier pour l'instant, j'ai plusieurs pistes très chaudes, on fera pour le mieux. Ce qui est certain c'est que les deux meilleures paires mondiales ne sont pas à Ulsan, et qu'avec mon idée de partenaire, on serait tête de série n°2, donc de quoi voir un peu plus loin.

ERPT : Tu donneras tout de même la priorité au simple ?
Mathieu Thomas : Oui la priorité, mais je ne ferai aucune impasse. Si je m'inscris sur le double c'est pour le jouer à fond aussi. Je suis persuadé qu'il sera dans le programme paralympique en 2024 à Paris, donc je continue à le bosser vraiment pour être prêt.

ERPT : Comment pourrais-tu qualifier ces championnats dans ta route pour les jeux paralympiques ?
Mathieu Thomas : Je me suis préparé toute la saison pour ce moment là, qui devient tout de même le deuxième événement majeur de notre sport. On ne dispute pas de championnat du monde tous les jours, alors on le respecte. Ma montée en puissance s'est faite au fur et à mesure pour être prêt en Novembre.

ERPT : A part l'impatience, dans quel état d'esprit es-tu à quelques jours des monde ?
Mathieu Thomas : J'ai réellement envie de prendre beaucoup de plaisir. Je vais en profiter comme à chaque compétition pour acquérir et emmagasiner de l'expérience. Et puis je compte bien donner mon maximum pour la France, c'est toujours une fierté d'en porter le maillot.

 

Rendez-vous Mercredi 22 Septembre pour le début des championnats du Monde, nous y suivrons Mathieu et toute l'équipe de France. Pour patienter nous vous proposerons demain une interview de l'expérimenté David Toupé.


Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Kevin Bardon

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Une première pleinement réussie pour Sport2Job à Lyon

Publié le 18/10/2017 dans la catégorie News

Maxime Montaggioni une très belle surprise

Publié le 22/09/2017 dans la catégorie Interviews

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²