En route, de Rio à Tokyo

Lucas Mazur et Fabien Morat en finale, deux autres médailles de Bronze pour les tricolores

Publié le 25/11/2017 dans la catégorie Resultats-et-analyses

Le samedi est véritablement le jour où tout se joue dans les tournois internationaux de parabadminton. Entre la décéption d'un quart de finale perdu et l'absence de médaille et une qualification vers d'autres espoir, la marge est vraiment infime. C'est ce qu'on connu nos frenchies dans une journée où l'omniprésence asiatique au plus haut niveau s'est une nouvelle faite ressentir !

A tout seigneur tout honneur, la journée de Fabien Morat (SS6) aura été pleine de rebondissement. En simple, il n'a rien pu faire contre la tête de série Anglaise Krysten Coombs en deux jeux. Mieux par la suite avec une qualification pour les 1/2 finale du double homme avec Alexander Mekdhiev (Rus) comme partenaire après trois jeux des plus serrés. Ce sera le bronze pour eux, puisqu'ils seront battus par la suite par les décidément intouchables anglais Coombs et Shepard. Enfin, cerise sur le gâteau, Fabien se hisse en finale du double mixte avec sa complice Rebecca Bedford au détriment de McVeigh (Irl) et Poyera Flores (Per). Rendez-vous demain on l'espère pour le titre !

Mathieu Thomas avait fait d'une médaille un objectif au-delà de ses espérances, c'est pourtant chose faite. Avec Siripong Teamarrom, ils décrochent le bronze après une victoire en 1/4 de finale contre Fujihara (Jpn) et Setiawan (Ino). Malheureusement en 1/2, les duettistes indonésiens Rukaendi et Susanto étaient trop fort pour cette paire montée au tout dernier moment. Juste pour un clin d'oeil très personnel, nous sommes très content pour Mathieu pour cette reconnaissance internationale.



En fin, Lucas Mazur, lui aussi a connu une journée particuière bien mal commencée par son échec en double mixte avec Faustine Noël contre les chinois Yang/Yang. Eux qui avaient fait d'une médaille une priorité, il faudra revenir dans 2 ans pour l'obtenir, mais à leur âge, on peut penser que la réussite sera bientôt là. En simple, en revanche, Lucas n'a pas fait dans la dentelle en s'imposant en 1/4 et en 1/2 de manière expéditive. Il retrouvera un « vieil ami » en la personne de l'indien Tarun Tarun. On se gardera bien d'émettre un pronostic même si tout le monde sait vers qui prenche notre préférence….

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Kevin Bardon

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

David Smetamine en Argent

Publié le 17/09/2016 dans la catégorie Résultats et analyses

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²