En route, de Rio à Tokyo

Le Pôle espoir de Saint Cyr sur Loire, un tournant pour l'athlétisme handisport ?

Publié le 20/12/2017 dans la catégorie News

Il y a quelques mois la Fédération Française de Handisport annonçait l'ouverture d'un pôle espoir dédié à l’athlétisme. Comme tous le monde le sait l’athlétisme est une discipline phare des Jeux, qu'ils soient Olympiques ou Paralympiques. Vecteur de nombreuses médailles pour l'équipe de France Paralympique il paraît logique d'investir dans des structures capables de former les futurs Marie-Amélie Le Fur, Pierre Fairbank ou Arnaud Assoumani.



Le Pôle Espoir comme un cadre de vie :

Un Pôle espoir pour former les athlètes de demain, mais pas seulement, il est important pour l'encadrement d'accompagner les jeunes athlètes dans leurs parcours scolaires et sociaux. Un triple projet qui permet une véritable stabilité pour les cinq athlètes pionniers du Pôle. Une scolarité, 3 à 5 entraînements par semaine, un suivi médical et une vie sociale, voilà ce que promet le Pôle à ses pensionnaires.

Quel encadrement ?

Le Pôle espoir assure à ses athlètes des conditions d’entraînement optimales, une véritable préparation au haut niveau, avec deux coachs spécifiques, Gwenaël Lanne-Petit pour les « debout », bien connu dans le milieu handisport, c'est un coach d'expérience, et Claude Issorat pour les fauteuils, une vraie légende de l’athlétisme fauteuil dont de nombreux athlètes de haut niveau nous ont vanté ses qualités de formateur.

Un Pôle espoir pour toute la France ?

Saint-Cyr-sur-Loire deviendrait donc l’incubateur de talents de l’athlétisme en France ? Non, plutôt un pionnier, le but final serait d'ouvrir différents pôles espoirs dans différentes régions afin d'élargir son champ d'action et de ne laisser passer aucun potentiel.

Le haut niveau :

En France il y a quelques « têtes d'affiches » qui permettent à nos sélections de bien figurer dans les différents tableaux des médailles des compétitions internationales mais il manque clairement de densité, c'est dans ce sens que la formation est importante, elle devrait dans les années à venir de permettre un resserrement du niveau et donc une émulation nationale.

Premier effet Paris 2024 ?

Difficile à dire puisque ce pôle a ouvert en septembre au moment de l’officialisation de l’obtention des Jeux Olympiques et Paralympiques par Paris. Mais nul doute que ce type d’établissement est l'avenir de l’athlétisme handisport en France, il est temps de professionnaliser le handisport et la formation des sportifs. Si la France veut briller à domicile en 2024 elle doit s'en donner les moyens et ce genre d'action est un bon début, il faut que ce pôle donne un véritable élan au handisport.

 

Kevin d'ERPT

Crédit Photo Kevin Bardon

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

A la Découverte de l'Handi Voile

Publié le 15/02/2015 dans la catégorie Découvertes

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²