En route, de Rio à Tokyo

Médiatisation et reconnaissance du handisport... il y a encore du chemin

Publié le 28/12/2017 dans la catégorie News

Nous sommes en pleine période de fêtes avec l'envie d'être positif et de préparer une année 2018 riche en événements où nos athlètes tricolores vont amener à la France de nombreux titres et médailles internationales.

Franchement, on pensait qu'on allait bientôt être inutile, les mentalités semblant changées vis à vis du handisport, et que les médias nationaux allaient (enfin) parler de nos champions.


Une première remarque de notre parrain Michaël Jérémiasz sur l'absence des jeux paralympiques comme événement sportif majeur de 2018 chez nos amis de l'AFP nous avait un petit peu mis la puce à l'oreille.



Et puis ce matin, nous tombons (pas par hasard !) sur les classements de l'Equipe des champions des champions et des championnes des championnes, et là nous sommes en colère mais dans une colère noire.

Bien évidemment, ce type de classement est purement subjectif, et l'on peut discuter indéfiniment sur pourquoi un judoka mérite plus ce titre qu'un athlète ou un coureur automobile ou même un biathlète. Même chose chez les femmes, pourquoi une skieuse plutôt qu'une lutteuse ou une footballeuse ?


Nous ce qui nous énerve au plus haut point (et vraiment c'est un euphémisme) c'est l'absence totale dans le top 10 des classements des handisportifs !!!! A notre tour d'être subjectifs ! Marie Bochet ses trois titres mondiaux et ses 2 médailles d'argent, future Porte Drapeau à Pyeongchang, n'a pas le droit d'y figurer ? Arthur Bauchet, 17 ans, double champion du monde et médaillé d'argent aux championnats du monde également ou encore Lucas Mazur et son titre de champion du monde et de numéro 1 mondial incontestable de parabadminton non plus ? Et nous ne parlons que de ceux là.

Quelles en sont les raisons ? Vraiment nous ne comprenons pas !!!
Il leur suffit de se présenter au départ d'une course ou d'un tournoi pour l'emporter ? Bien évidemment que non ! Ils sont plus d'une trentaine à chaque fois à vouloir les faire tomber !
C'est plus facile chez les handisports, ils sont pas professionnels ? Encore perdu ! Marie et Arthur, avec les autres membres de notre équipe nationale, ont passé l'été à s'entraîner en Amérique du Sud et sur les glaciers européens, à faire leurs tests de ski ! Lucas s'entraîne comme un damné parfois plusieurs fois par jour pour maintenir son rang et continuer à progresser !


Ils ne sont pas assez médiatisés ? La faute à qui ? Nous ne connaissons pas un athlète qui refuse une interview, une séance photo !

La vraie raison, est que ces journalistes, qui se gargarisent de connaître personnellement Teddy Riner (attention nous n'avons rien contre lui et rien contre les autres sportifs de ces classements) ne connaissent rien au monde handisport et n'ont aucune envie d'en connaître plus ! Et oui il est plus facile de sortir un papier sur Tessa Worley que l'on peut voir toutes les semaines sur Eurosport que sur nos snowboarders fous Maxime Montaggioni ou Cécile Hernandez, au firmament de leurs disciplines.

Bien évidemment, tout n'est pas complètement sombre, et on retiendra que France Télévision poursuit ses efforts contre vents et marées (on vous reparlera très bientôt du beau dispositif pour Pyeongchang) avec de beaux portraits dans Tout le sport ou sur les éditions régionales de France 3. La presse écrite régionale semble elle aussi de plus en plus s'intéresser à ces handisportifs. On pense aussi à France Pierron qui à de nombreuses reprises, sur la Chaîne l'Equipe (ou anciennement sur l'équipe 21), a reçu dans ses émissions des handisportifs et qui continue à partager sur les réseaux sociaux l'actualité du handisport.

Ce moment de frustration évacué dans ses lignes, nous allons reprendre notre bâton de maréchal et vous proposer encore et toujours des articles sur ce magnifique mouvement. Nous reviendrons ces prochains jours auprès de vous pour partager notre passion de ces athlètes qui sont de vrais champions, n'en déplaise à certains.

En attendant, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d'année et nous vous espérons de plus en plus nombreux à nos côtés !

Allez les bleus.

 

Fabien d'ERPT et l'équipe d'ERPT

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²