En route, de Rio à Tokyo

Timothée Adolphe l'histoire d'un record qui n'en est pas un

Publié le 16/01/2018 dans la catégorie News

Samedi, pour les X Athletics, compétition indoor d'athlétisme disputée à Aubière, notre parrain, Timothée Adolphe, avec Yannick Fonsat son guide  ont établit un nouveau record du monde du 60 m catégorie T 11 (non voyant) en 7''27.

Comme nous pressentions une petite « embrouille », nous avons appelé le Guépard Blanc pour recueillir ses impressions. Nous vous laissons découvrir cet épisode « folklorique ».

ERPT : Bonjour Tim, alors ce record il va être homologué ?
Timothée Adolphe : C'est une bonne question mais en fait je ne crois pas. L'IPC se moque des compétitions indoor, quand on va sur leur site les records indoor se limitent aux 100 m, jamais courus en indoor et on passe après aux 400 m. Même chose pour la fédération française qui ne semble pas vouloir ou pouvoir me donner un record de France.

ERPT : Pourtant tout a été fait dans les règles ?
Timothée Adolphe : Oui, a tel point que dès la ligne franchie, on nous a prévenu qu'avec Yannick on devait procéder à un contrôle anti-dopage comme c'est la règle en cas de record. On est pas trop habitué, alors on a essayer de beaucoup boire pour satisfaire au contrôle avant d'apprendre que …. finalement il n'y aurait pas de contrôle (rires). On nous a dit qu'il y aurait peut-être un MPM (Meilleure Preformance Mondiale) collé à notre chrono.

ERPT : C'est embêtant pour toi ?
Timothée Adolphe : Oui et non. Oui parce que quand même un record du monde ça veut dire quelque chose et puis non parce que je sais au fond de moi que je suis recordman du monde. Et puis je ne veux pas me prendre la tête avec ça, il y a d'autres choses à faire.

ERPT : Justement, tu es surpris d'aller aussi vite à ce moment de la saison ?
Timothée Adolphe : Oui un peu quand même. Quand on a fait notre rentrée en Novembre on avait déjà claqué un super chrono sans travail de vitesse. Alors là, maintenant qu'on a travaillé en vitesse, on va dire qu'on est régulier dans nos performances, ce qui est super encourageant, sachant qu'on ne travaille pas l'indoor spécifiquement.

ERPT : Comment se passe ta préparation ?
Timothée Adolphe : Cela fait 5 mois qu'on a repris, et tout va bien. Pas de grosse blessure, que des petits bobos à soigner très vite pour ne pas que cela devienne un problème.

ERPT : Ta saison est basée sur les Europe de Berlin ?
Timothée Adolphe : Oui et pour plusieurs raisons. Déjà, je suis quelqu'un connu pour être régulier, cela ne m'intéresse pas d'aller claquer un chrono ici ou la et ne plus rien faire pour la suite. Et puis, cela fait 2 ans que nous ne sommes pas montés sur des podiums internationaux, il faut se montrer de nouveau, même si l'on sait qu'en Europe tous les meilleurs ne sont pas là. Berlin n'est qu'une étape, mais une étape importante, sur le chemin de Tokyo 2020.

Nous prendrons des nouvelles de Timothée dans quelques semaines, en attendant, il sera présent sur le Meeting de Mondeville le 3 Février prochain.

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Kevin Bardon

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Merci à tous

Publié le 23/09/2016 dans la catégorie News

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²