En route, de Rio à Tokyo

Thomas Clarion et Antoine Bollet ne veulent rien regretter

Publié le 01/03/2018 dans la catégorie Interviews

Si pour Thomas Clarion, PyeongChang seront ses troisièmes Jeux Paralympique, ce seront les premiers pour son guide, Antoine Bollet. Avec une médaille de bronze décrochée sur le relais de fond à Sotchi, Thomas veut franchir une nouvelle étape et tout faire pour décrocher une récompense individuelle. Pour cela il compte mettre à profit l'excellent travail réalisé avec Sion depuis trois saisons maintenant.


Retour sur un binôme se complétant parfaitement, que ce soit en matière de fond qu'en matière d'interview (Réalisée en décembre).

ERPT : Comment se sent-on à quelques semaines des jeux ?

Thomas Clarion : Plutôt pas mal, on monte gentiment en pression, et on a hâte de remettre les dossards.

ERPT : Comment s'est passée la préparation ?

Thomas Clarion : Complètement normalement à la différence qu'on a peut être plus skié ensemble avec Antoine. On a vraiment pris notre temps pour tout mettre en place. Chaque séance en commun devait apporter sa plus value.
Antoine Bollet : C'est ça la chance d'être un binôme, on peut vraiment optimiser les séances en se motivant l'un l'autre.

ERPT : A ce sujet comment fonctionnez vous ensemble ?

Thomas Clarion : On marche à la franchise, on peut ne pas être d'accord, tant qu'on le dit ça va.
Antoine Bollet : A deux on vit une aventure différente, mais c'est une aventure très forte en émotion.

ERPT : Quels sont les objectifs sur PyeongChang ?

Thomas Clarion : Donner le meilleur de moi même pour ne rien regretter. Il faut qu'on arrive à se faire plaisir, les résultats suivront avec. Maintenant il existe des facteurs qu'on ne maîtrise pas comme la présence des russes ou leur absence. Dans la catégorie non-voyant ils sont vraiment forts. On va aussi se battre sur le relais pour ramener quelque chose et défendre nos deux titres de champions du monde. On fait des choses intéressantes aux entraînements, si tout se met bien en place le jour J, on pourrait confirmer notre changement de statut.

Après un passage express par le Japon en cette fin de semaine pour s'acclimater doucement, Thomas et Antoine rejoindront la Corée mardi prochain pour y écrire leur histoire.

Allez les bleus.

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Kevin Bardon

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

David Avram dans le #StudioSport

Publié le 26/03/2015 dans la catégorie Radio-Zenith

Interview de Bertrand Sébire

Publié le 24/03/2015 dans la catégorie Radio-Zenith

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²