En route, de Rio à Tokyo

Jour 3 on garde la cadence !

Publié le 12/03/2018 dans la catégorie Resultats-et-analyses

Aujourd'hui les Alpins sont au repos et c'est Benjamin Daviet qui a les honneurs de lancer l'équipe de France. Sur le 20km, une distance que Benjamin apprécie particulièrement. Après son titre Paralympique sur le Sprint du biathlon Benjamin Daviet nous confiait vouloir mettre la pression sur ses adversaires, notamment sur Ihor Reptyukh. Mais dès les premiers kilomètres on comprend que le Français est dans le dur, quelque chose ne va pas, c'est même l'Ukrainien qui lui met la pression et s'envole seul en tête. On apprendra après la course que Benjamin était malade, sans jambes et avec des problèmes respiratoire. Heureusement notre tricolore à un cœur gros comme ça et un mental d'acier qui vont lui permettre de garder ses autres adversaires derrière lui pour s'offir une magnifique médaille d'Argent ! Hakon Olsrud (Nor) complète le podium. L'important pour Benjamin Daviet est maintenant de se soigner rapidement puisqu'il enchaînera dès demain sur le Biathlon (12,5km) avec une nouvelle fois la médaille en ligne de mir.


 

Même course, autre catégorie, avec les déficients visuels, Anthony Chalençon et son guide Simon Valverde se présentent au départ avec l'envie d'effacer leur contre performance du biathlon, leur début de course est bon, 5è aux premiers chronos intermédiaire, il vont faire une course régulière malgré quelques petits cafouillage, et prendre la 7è place. Une course qui devrait leur redonner un peu de confiance pour la fin de ces Jeux !

Thomas Clarion et Antoine Bollet avaient une stratégie pré-établie, et ils l'ont parfaitement respectée, ne pas s’enflammer pour ne pas exploser sur la fin de course. Longtemps à la lutte avec Yury Holub (BLR) pour la seconde place, le duo Français va finalement remporter la médaille de Bronze et signer une belle entrée dans ces Jeux Paralympiques !

Le Canadien Brian McKeever s'impose dans la catégorie des déficients visuels et entre un peu plus dans la légende de cette discipline.

 

Du coté du Snowboard la journée a commencée avec une mauvaise nouvelle, Maxime Montaggioni forfait, arrivé en Corée avec une douleur à un genou, Maxime a tenté de serrer les dents mais sur un entraînement officiel un de ses ligaments à lâché, gros coup dur pour le clan tricolore.

Pour les deux Français engagés les qualifications se déroulent plutôt bien, Cécile Hernandez va réaliser le meilleur chrono, et Julien Roulet va entrer dans le Top16 et se qualifier pour les 1/8 de finale.

Mais avec son temps de qualification Julien Roulet devait affronter un gros morceau en la personne de Simon Patmore (GBR) en 1/8 de finale, et malheureusement le Français n'aura pas réellement pu défendre ses chances en chutant sur le haut de la piste. Une expérience importante avant le Banked Slalom de Vendredi.

Cécile Hernandez directement qualifiée en demie finale a rencontrée un problème et n'a pas pu faire la course jusqu'au bout, un problème de masque ? Un problème physique ? En tout cas la tricolore est arrivée très déçu en bas de la piste mais comme Cécile est une vraie guerrière elle a su surpasser sa déception le temps d'un dernier Run pour aller chercher la médaille de Bronze. La médaille ne suffira pas à masquer les larmes de notre championne mais, nous ne doutons pas que Cécile se remette de sa déception est savoure sa médaille avant de revenir avec encore plus de force pour le Banked Slalom !


La délégation Française garde son rythme de 3 médailles par jour, le compte est donc à 9, 3 en Or, 3 en Argent, 3 en Bronze ! 

 

Kevin d'ERPT

Crédit Photo : Fabien Ferré


Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Dimitri Jozwicki perce à vitesse grand V

Publié le 13/06/2017 dans la catégorie Interviews

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²