En route, de Rio à Tokyo

3 médailles sinon rien !

Publié le 13/03/2018 dans la catégorie Resultats-et-analyses

En cette 4ième journée ou nuit selon le fuseaux horaire sur lequel vous êtes branché, nos Français étaient engagés sur 2 disciplines, les Alpins allaient en découdre sur le Super Combiné quand les Nordiques avaient rendez-vous sur le Biathlon moyenne distance. Retour sur une journée riche d'émotions et de sport.

 

Comme souvent, depuis le début des Jeux, c'est Marie Bochet qui va ouvrir la bal. Marie, première concurrente à s'élancer dans le Super G du Super Combiné, va sortir un début de course impressionnante, malheureusement la tricolore va partir à la faute sur une porte cachée, un appui trop léger et s'en est terminé... Rageant quand, après le passage des autre concurrentes, on voit la Beaufortine 1ère à tous les intermédiaires avec... 2s d'avance. Une chute comme un rappel, un rappel que chacune de ses victoires sont des grandes performances et qu'en aucun cas il faut les minimiser.

Crédit Photo : Fabien Ferré


Arthur Bauchet, à quant à lui, parfaitement géré le super G en prenant la tête devant le Russe, concourant sous la bannière de l'IPC, Aleikseï Bugaev (+0,72). Ses deux compagnons de podiums Théo Gmur et Markus Salcher sont eux parti à la faute. Jordan Broisin réalise lui aussi un bon Super G 11è (+4,97).

Dans le Slalom Arthur Bauchet s'élance juste derrière le Russe qui a claqué un très gros chrono, et même si le Français part avec 72 centièmes d'avance il n'arrivera pas à garder la tête du Super combiné. Le Briançonnais n'a rien à se reprocher, il a parfaitement skié mais aujourd'hui il y avait plus fort. C'est la troisième médaille d'Argent pour Arthur Bauchet dans ces jeux Paralympiques. Jordan Broisin nous à lui aussi offert un beau Slalom malheureusement Jordan a chuté a quelques piquets de l'arrivé. La forme de ces deux là est un bon signe pour les épreuves restantes.


Crédit photo : Fabien Ferré


Chez les assis, Yohann Taberlet à fait une course propre, sans faute, il termine 8è (+2,58) et reste, après la première manche de ce Super Combiné, dans la course pour la médaille. Frédéric François s'est élancé peu de temps après Yohann et il nous a sorti une manche magnifique ! Il va s'offrir la 2è place (+0,36)

Dans le Slalom Yohann va de nouveau nous offrir un manche propre et faire un bon chrono mais devant ça va vite, très vite notamment pour Fred François qui va, malgré de petites erreurs à mi-parcours, aller chercher la médaille d'Argent juste derrière Jeroen Kampschreur (Ned). Yohann termine 5è.
 

Crédit Photo : Fabien Ferré


Sur le Biathlon c'est 12,5km qui attendent les skieurs.

Et là on a vécu une course... je ne trouve même pas les mots pour la décrire, une pure folie !

Benjamin Daviet s'est adjugé le titre paralympique en nous faisant vibrer comme rarement on a vibré. La course est partie sur un rythme soutenu, très vite Benjamin Daviet s'envole en tête avec Ihor Reptuykh et Mark Arendz. Les trois biathlètes se sont affrontés sur la piste sans qu'aucun ne craque jamais, il n'y aura jamais plus de 40s d'écart entre eux. Sur le dernier tir, alors qu'on croit l'Ukrainien hors course pour le titre avec 40s seconde de retard, et que Mark Arendz manque une cible on entre aperçois la victoire pour Benjamin. Oui mais notre Français va jouer avec nos nerfs, et les siens.. en manquant une cible puis en devant se reprendre à 3 reprises avant de mettre ses 3 dernières balles au fond et de repartir dans la même seconde qu'Arendz et Reptuykh qui lui a tiré a 5/5 !! La course va se jouer dans le dernier kilomètre ! Le canadien va littéralement exploser, Benjamin lui, est en feu, il vole sur la piste pour remporter la course avec 5s d'avance sur le biathlète Ukrainien !

Crédit Photo : L.Percival/France Paralympique


Chez les déficients visuels nous avions 2 paires Françaises engagés, Anthony Chalençon / Simon Valverde et Thomas Dubois / Bastien Sauvage. Couru à 15h00 cette course s'est disputée dans une mélasse de neige fondu, de sel, d'eau... bref dans des conditions qui sont tout sauf idéales, surtout pour des athlètes de cette catégorie là. Malgré tout Anthony Chalençon va se battre pour ne rien regretter mais les conditions ne lui conviennent pas, il va accuser un retard de plus de 2min à la mi-course. Mais notre duo va s'accrocher et tenir bon pour aller chercher la 5è place. Anthony et Simon semble de mieux en mieux dans ces Jeux. Thomas Dubois, 18 ans seulement, était là pour découvrir les Jeux Paralympiques et engranger de l’expérience en vu du futur. Malgré 9 fautes au tir Thomas et Bastien ont été chercher la 11e place, une belle promesse d'avenir.


La France compte déjà 12 médailles, 4 en Or, 5 en Argent et 3 en Bronze, la délégation tricolore en route pour un record ?


Kevin d'ERPT

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Michaël Jeremiasz: l'interview du porte drapeau

Publié le 22/07/2016 dans la catégorie Interviews

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²