En route, de Rio à Tokyo

Arthur Bauchet et Frédéric François médaillés sur le Slalom

Publié le 17/03/2018 dans la catégorie Resultats-et-analyses

Avant dernier jour à PyeongChang, nous avons rendez-vous pour le Slalom Homme, et sur le 10km classique.

 

Pour les Nordiques c'est une belle neige qui les attends, c'est important de le préciser après les neiges des premiers jours.


Thomas Dubois et Bastien Sauvage, ont, comme on le supposait hier, retrouvé la confiance et le plaisir de skier. Ils vont s'offrir une belle course, tout en relâchement et prendre la 10è place. Thomas Dubois confirme à 18 ans qu'il est l'avenir du ski Para-Nordique Français et qu'il faudra compter sur lui dans 4 ans à Pékin.

Thomas Clarion et son guide Antoine Bollet, n'en ont pas gardé sous la semelle, pourtant Thomas nous confiait à l'arrivée, avoir les jambes des mauvais jours. Le duo, malgré des problèmes d'équilibre en descentes et de tenue en montées, sont allé au bout d'eux même pour ne rien regretter. Devant Brian McKeever (Can), l'avion de chasse, n'a laissé aucune chance à ses adversaires, il enlève ce 10km classique avec près d'une minute quinze d'avance sur Jake Adikoff (USA) et Yury Holub (BLR), nos tricolore vont prendre la 4è place à quelques 24s de la médaille de Bronze.



 

Thomas et Antoine auront à cœur de réaliser une grosse performance demain sur le Relai.

 


 

C'est Arthur Bauchet qui va ouvrir la piste pour les Français. Dans un Slalom un peu spécial, Arthur a, ce qu'on pense être un mauvais dossard, puisqu'il s'élancera 14e. Finalement le dossard d'Arthur va certainement lui permettre d'établir une course stratégique. En effet devant lui les candidats à la victoire vont chuter les uns après les autres, d'abord Aleksei Bugaev (Rus), qui s'annonçait comme rival n°1 pour Arthur, puis Robin Cuche (Sui), Thomas Grochar (Aut) au final 13 concurrents vont sortir du tracé. Les coachs vont donc signifier à Arthur qu'en arrivant en bas, en assurant ses trajectoires, il pourrait allé chercher quelque chose sur le 2e slalom. Impossible pour nous de vous dire si le Briançonnais a « assuré » mais il nous a paru à l'aise sur ce slalom, il prend la 2e place à seulement 0,02s de Jamie Santon, mais avec 0,15s d'avance sur l'Australien Mitchell Gourley et le Néo Zélandais Adam Hall. Les 6 premiers concurrents se tiennent en 1,10s. Jordan Broisin va, lui, prendre la 15è place et va pouvoir se battre en seconde manche pour gagner quelques places.

La seconde manche s'annonce donc décisive. Arthur Bauchet va signer le 2e temps du second Slalom, comme sur le premier, la médaille est assurée, l'Australien a craqué, mais c'est du Néo-Zélandais que va venir le danger puis qu'il va mettre 0,50s à tous le monde. Arthur remporte donc une quatrième médaille d'Argent, à 17 ans, là encore, comme avec Thomas Dubois, l'avenir est assurée pour Pékin ! De son coté Jordan Broisin va gagner une position sur ce second slalom pour se classer 14e. Jordan Broisin réalise de bons jeux Paralympiques, fait le plein d'expérience et va nous revenir la saison prochaine en coupe du monde avec une bonne dose de confiance.


Pour les assis le nombre d'athlètes sorti de piste est encore plus important puisque seulement 15 skieurs vont se classer sur 31 au départ. Malheureusement pour les Tricolores, Yohann Taberlet fait parti des malheureux, après un haut de parcours maîtrisé, le skieur de Morzine va faire une faute d’intérieur, course terminé, c'est cruel mais c'est le haut niveau.

Fred François, va faire une première manche moyenne mais se battre jusqu'à la ligne pour signer le 4è temps (+3,13s).



 

Dans la deuxième manche le Grenoblois a envoyé du lourd, mais va se faire peur dans les derniers mètres, presque à l'arrêt notre Français ne va pas lâcher et franchir la ligne d'arrivé en guerrier, un gros ouf de soulagement. Derrière le vainqueur de la première manche, Jeroen Kampschreur (Ned) part à la faute et libère une place sur le podium. Frédéric François remporte sa 3è médaille, en Bronze cette fois-ci.

 

La France comptabilise 18 médailles.

 

Kevin d'ERPT

Crédit Photo : Fabien Ferré

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Un relais en or !

Publié le 02/02/2015 dans la catégorie Résultats et analyses

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique

Toute l'actualité de JD²