En route, de Rio à Tokyo

Médaille n.3 de notre top 5 : l'Or de Marie Bochet sur le Slalom

Publié le 22/03/2018 dans la catégorie News

Il est très difficile d'établir une hiérarchie entre les médailles françaises sur ces jeux de PyeongChang, car comme le disait Arthur Bochet : « Chaque médaille a sa propre histoire ». Cependant nous prenons notre courage à deux mains et nous l'établissons comme nous l'avions fait après Rio.

N°3 : La médaille d'or de Marie Bochet sur le Slalom

Bien évidemment, il ne pouvait y avoir de Top 5 sans la présence de notre porte drapeau Marie Bochet. J'ai choisi celle du slalom, malgré le fait de ne pas y avoir assisté en live (j'étais sur le Relais du fond) pour une simple raison : il y avait une pression phénoménale autour de cette course.

A l'heure du premier départ, c'était la seule médaille d'or paralympique qui manquait à Marie. Son entourage après des conditions de déplacements rocambolesques n'est arrivé sur les lieux que dans les secondes précédant sa première manche. C'était ensuite la dernière chance française de nous faire entrer dans le Top 5 au tableau des médailles, l'objectif avoué des instances paralympiques tricolores. Enfin à titre personnel, c'était aussi pour Marie, une course à ne pas perdre pour ne pas prêter le flanc aux critiques sur la difficulté du rôle de porte drapeau, etc.…

Pleine de maîtrise et de vitesse dans les 2 manches, celle qui se voyait tomber la nuit précédent le slalom, Marie a peut être fait, à mes yeux en tout cas après avoir revu les images, sa meilleur course paralympique si là aussi il est difficile de se déterminer tant les disciplines sont différentes. Ayant assommé la concurrence dès son premier passage, elle en a remis une couche dans la seconde manche en continuant son ski d'attaque, celui qu'elle préfère. Bien évidemment les larmes de la beaufortaine sur le podium ont fini de nous convaincre que celle qui ne se considère que comme sa seule adversaire a vraiment du puiser dans ses dernières réserves pour garantir à la France la 4ème place finale.

On notera qu'en plus de son rôle de capitaine des bleus et d'octuple championne paralympique, Marie a aussi été élue comme représentante des athlètes au conseil de l'IPC. Bref un quasi grand chelem quoi.

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Fabien Ferré

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Marie Bochet domine l'entraînement de Panorama

Publié le 03/03/2015 dans la catégorie News

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale
Planète graphique
Be Polar, toute l'actu du polar

Toute l'actualité de JD²