En route, de Rio à Tokyo

Lucas Mazur en veut plus

Publié le 22/03/2017 dans la catégorie Interviews

Lucas Mazur nous a accordé un entretien à son retour d'Espagne après y avoir disputé l'Open de Majorque à Alcudia. Pensant trouver un badiste satisfait par 3 podiums (Or en simple, argent en Double hommes, et Bronze en double mixte) nous avons du déchanter très vite. Celui qui poursuit ses études à Bourges n'est pas content, mais alors pas du tout par son tournoi !
Revenons avec lui sur les différentes péripéties de ce tournoi et sur sa petite « récréation » à suivre.

Le Simple :

« On va dire que ça s'est globalement bien passé. Je ne perds pas un set de la compétition, et je bats le n° 3 mondial malaisien Omar Bakri en finale. D'une manière générale, on voit que le niveau ne cesse d'augmenter. Je suis arrivé en Espagne un peu fatigué. J'ai voulu faire beaucoup de compétitions avec les valides et je pense que je l'ai payé cher. Ca ne se reproduira plus! »

Le Double messieurs avec Mathieu Thomas :

«Déjà en 1/4 de finale, on se fait un peu bouger et on perd un set. En 1/2 ça passe sans que le niveau de jeu soit particulièrement bon. Par contre en finale, on se fait détruire en 2 sets par les Anglais Bethell et Griffin. Nous n'avions pas de repères sur le terrain, pas assez de communication et je pense qu'ils en voulaient plus que nous. C'est notre première défaite dans cette configuration de double. C'est une petite erreur de parcours, mais il faut qu'on se remette vite au boulot et qu'on arrive comme des morts de faim sur les prochains tournois »

Le Double mixte avec Faustine Noël :

« En poule on perd déjà un premier match contre Mathieu et sa partenaire danoise. On sort 2 ème mais on se reprend bien jusqu'en 1/2. Là on gagne le premier set 21/8, et puis on relâche inconsciemment et plus rien ne se passe. On perd en 3 sets, et surtout on se fait avoir sur les basiques du bad : le service-retour. Il va falloir là aussi remettre très vite les pendules à l'heure et assuré un peu plus notre classement mondial. Il y a du travail, on va s'y remettre ! »

Lucas s'est trouvé sélectionné pour participer à l'Open d'Orléans valides du 30 mars au 4 avril prochain. Une énorme joie mais aussi un stress bien compréhensible pour le 400 ème joueur français.

« Je m'offre une petite récréation. Le tournoi est à 1 heure de Bourges donc je ne vais pas gaspiller trop de forces. C'est génial de pouvoir se confronter aux meilleurs badistes mondiaux. Cependant, cela va être compliqué pour moi puisqu'en qualifications je vais rencontrer la tête de série n°6 du tournoi, et 154 ème joueur mondial, le Finlandais Kasper Lehikoinen. Il ne va falloir rien lâcher. Je l'ai étudié à la vidéo et c'est du très solide. Ca se passe dans une très belle salle, et cela va être intéressant. Ce match s'inscrit parfaitement dans ma recherche de progression en vue des prochains championnats du Monde ».

Nous vous tiendrons bien entendu au courant de cette « permission ».

 

Fabien d'ERPT

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Dimitri Jozwicki perce à vitesse grand V

Publié le 13/06/2017 dans la catégorie Interviews

Marie Amélie le Fur encore en Or

Publié le 12/09/2016 dans la catégorie Résultats et analyses

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²