En route, de Rio à Tokyo

Jour 1 : La réaction des Alpins

Publié le 10/03/2018 dans la catégorie Interviews

Présents dans la zone d'arrivée de la descente, nous avons pu recueillir les premières impressions « à chaud » des skieurs français.

Marie Bochet (Médaille d'or)
« Tout n'a pas été si facile aujourd'hui. Je suis moyennement contente de ma course et comme Andréa Rothfuss (sa dauphine et principale concurrente sur les épreuves de vitesse) a beaucoup mieux skié qu'aux entraînements, ma marge aujourd'hui était de seulement 2 secondes. Tout sera remis à zéro demain pour le super G avec mes concurrentes qui partiront le couteau entre les dents parce qu'elles ont toutes une raison de se prendre une revanche par rapport à la course d'aujourd'hui.
Je suis heureuse de lancer l'équipe de France avec ce titre, c'est important pour tout le monde qu'on commence fort, ça va apporter de la motivation à tout le groupe »

Arthur Bauchet (Médaille d'argent)
« Je ne sais pas si je suis surpris du résultat. Au seul entraînement j'avais fait 3 avec des petites erreurs que d'autres avaient aussi commises. Je me suis focalisé aujourd'hui sur les points techniques que m'ont répété les coachs avant le départ. Mon but en arrivant ici était de me faire plaisir, là je suis content parce que j'ai aimé ma descente, je n'ai pas grand-chose à me reprocher. C'est beau une médaille paralympique déjà, on peut dire que les Jeux sont réussis, tout ce qui viendra maintenant n'est que du bonus. Je suis content de procurer du plaisir à mon entourage qui est venu me soutenir, ils font beaucoup de bruit dans les tribunes et c'est sympa de partager ces résultats avec eux »

Jordan Broisin (14 ème)
« Je suis satisfait parce que je fais bien mieux qu'aux entraînements. Pas évident de se dire qu'il faut gérer tout ce qui gravite autour des jeux, mais j'ai globalement réussi. Le collectif de l'équipe de France est vraiment bien et l'ambiance est super. Même si j'avais cocher la descente, on va continuer le programme sans se mettre de pression excessive. Le résultat d'Arthur ? Je crois que pour bon nombre de membres de l'équipe de France, comme pour moi, il est logique même si on ne lui dit pas pour ne pas trop lui mettre de pression. Je suis sincèrement heureux qu'il ait cette médaille en poche »

Yohann Taberlet (4ème)
« Comme j'avais dit, il ne me manquait qu'un entraînement pour jouer le podium. Je suis bien sûr déçu de n'être « que » 4ème, ce qui reste une performance extraordinaire, mais d'un autre côté, ce qui m'ont battu le mérite. Pour moi ma médaille aujourd'hui est d'être aller jusqu'en bas sans ne rien regretter. Je pense que ce résultat paradoxal va me mettre en bonne condition pour le Super G, je partirai le couteau entre les dents »

Frédéric François (6ème)
« Je suis très déçu, j'avoue que j'espérais mieux, je voulais être la surprise de la course. Je pense que le tirage au sort ne m'a pas avantagé, la piste a beaucoup bougé et c'était difficile de prendre alors les bonnes trajectoires. Il faut qu'on débrief avec les coachs, mais j'ai peut-être manqué d'un peu d'agressivité. Pour la suite, on va voir, mais ce qui est sûr c'est que je ne lâcherai rien, à commencer par le Super G de demain »

 

Fabien d'ERPT

Crédit Photo : Fabien Ferré

Article précédent Article suivant

bordure verte

Et vous, qu'en pensez-vous ?

bordure verte

A lire aussi

Quelle belle journée à Travisio

Publié le 28/01/2017 dans la catégorie Résultats et analyses

Marie Chatel Lalay vise l'élite du ski Français

Publié le 24/11/2016 dans la catégorie Interviews

bordure verte

A propos

@ERPTokyo :

bordure verte

Pendant ce temps :

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017
De la cour au jardin
Islanova, exemple d'une communication digitale

Toute l'actualité de JD²